Bach (Charles-Joseph Pasquier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pasquier et Bach.
Bach
Nom de naissance Charles-Joseph Pasquier
Naissance
Fontanil-Cornillon, Isère
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 71 ans)
Nogent-le-Rotrou, Eure-et-Loir
Profession Acteur, chanteur
Partition de Quand Madelon...

Charles-Joseph Pasquier, dit Bach, est un chanteur comique troupier, acteur et dramaturge français, né le à Fontanil-Cornillon[1] et mort le (à 71 ans) à Nogent-le-Rotrou.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bach débute en 1899 mais devient célèbre en 1914 dans le registre comique troupier en créant, en même temps que Polin, de grands classiques du genres : Quand Madelon..., La Caissière du Grand Café ou Avec Bidasse (chansons reprises plus tard par Fernandel). Il forme ensuite le duo Bach et Laverne avec Henry-Laverne. Ils écrivent et enregistrent plus de 200 sketches entre 1928 et 1938. Paul Misraki s'est inspiré de leur sketch Tout va bien pour sa chanson Tout va très bien, Madame la Marquise (1931), interprétée par l'orchestre de Ray Ventura, et Fernand Raynaud lui doit son Toto, mange ta soupe.

Parallèlement, on l'aperçoit dans des revues de music-hall, notamment aux côtés de Marie Dubas ou Harry Pilcer (en). Dès les années 1930, il enchaîne films et pièces de théâtre. Sa carrière décline après la Seconde Guerre mondiale. Il reparaît sur scène à la fin des années 1940 et s'éteint en 1953.

Bach est enterré dans le cimetière de son village natal Fontanil-Cornillon (Isère), où une rue porte son nom.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • Bach, Pouf...Paf...Pif, roman, Paris, éditions de la Vigne, 1952

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry-Laverne, Quelques souvenirs - 50 ans de théâtre et de bonne humeur, Paris, Éditions des deux-mondes, 1949
  • Maurice Saltano Oh... punaise! Bach, 50 ans de rigolade, préface de Jean Dréjac, Monestier-de-Clermont, éditions Publialp, 1998

Liens externes[modifier | modifier le code]