René Pujol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pujol.
René Pujol
Nom de naissance Amédée Ferdinand Pujol
Alias
René Pons
Naissance
Bordeaux, Drapeau de la France France
Décès (à 54 ans)
Paris 8e, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Amédée Ferdinand Pujol, dit René Pujol, est un scénariste, réalisateur, écrivain et librettiste français, né le [1] à Bordeaux (Gironde) et mort le dans le 8e arrondissement de Paris[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord journaliste[3], René Pujol publie, au début des années 1920, de la littérature populaire sous le nom de René Pons[4] : romans d'anticipation scientifique, romans d'amour et romans policiers. Pour la scène lyrique, il écrit des livrets d'opérette et des sketches.

Dans les années 1930, il entreprend une carrière de réalisateur et de scénariste au cinéma. Il réalise notamment Chacun sa chance, qui voit les débuts à l'écran de Jean Gabin. Il est également le scénariste, entre autres, des Deux Orphelines, réalisé par Maurice Tourneur, sorti en 1933.

Publications[modifier | modifier le code]

(Liste partielle)

  • L'Homme qui gagne, Éditions françaises illustrées, 1919
  • S.O.S., Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 27, 1928
  • Le Détective bizarre, Fayard, 1929
  • L'Héritage de Gengis Khan, Fayard, 1929
  • Le Soleil noir, Lecture pour tous, 1929
  • La Planète invisible, Sciences et Voyages, 1931
  • Au Temps des brumes, Sciences et Voyages, 1931
  • La Chasse aux chimères, éditions des Portiques, 1932
  • Le Resquilleur sentimental, Tallandier, 1933
  • Lévy-Durand, banquier, Tallandier, 1933
  • Le Mystère de la flèche d'argent, Librairie contemporaine, 1933
  • Amédée Pifle, reporter, éditions des Portiques, 1934
  • La Résurrection de M. Corme, éditions de France, coll. À ne pas lire la nuit, 1935

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste et/ou dialoguiste[modifier | modifier le code]

Comme compositeur[modifier | modifier le code]

Théâtre et opérettes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de naissance no 1332 du 21 août 1887 (vue 190), en ligne sur le site des archives municipales de Bordeaux.
  2. Acte de décès no 64 du 21 janvier 1942, en ligne sur le site des archives de Paris.
  3. Claude Beylie, Philippe d'Hugues, Les Oubliés du cinéma français, Cerf, 1999
  4. NooSfere.org

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :