Avul Pakir Jainulabdeen Abdul Kalam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Avul Pakir Jainulabdeen Abdul Kalam Marecar
अब्दुल कलाम
A. P. J. Abdul Kalam Marecar en 2014.
A. P. J. Abdul Kalam Marecar en 2014.
Fonctions
11e président de l'Inde
Vice-président Bhairon Singh Shekhawat
Premier ministre Atal Bihari Vajpayee
Manmohan Singh
Prédécesseur Kocheril Raman Narayanan
Successeur Pratibha Patil
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Dhanushkodi
Date de décès (à 83 ans)
Lieu de décès Shillong (Meghalaya)
Nationalité Indienne
Parti politique Indépendant
Diplômé de l'Université de Chennai
Profession Scientifique
Religion Islam[1]

Avul Pakir Jainulabdeen Abdul Kalam
Président de l'Inde

Avul Pakir Jainulabdeen (A.P.J.) Abdul Kalam Marecar, né le 15 octobre 1931 à Dhanushkodi (un village près de Rameswaram dans l'État du Tamil Nadu), et mort le 27 juillet 2015 à Shillong (Meghalaya)[2], est le 11e président de l'Inde, du au .

Bien qu'il soit musulman dans un pays majoritairement hindouiste, il occupe des postes de plus en plus prestigieux dans la recherche scientifique et technique de l'Inde. Il parvient à doter le pays de la bombe atomique en 1998. Pour cette raison, il est surnommé l'« Homme du missile indien » (The Missile Man of India). Il est aussi le scientifique indien le plus honoré.

Au-delà de ses aspects scientifiques et politiques, A.P.J. Abdul Kalam est reconnu comme un sage et un grand humaniste très intéressé par la spiritualité et la philosophie de son pays. Il utilise également beaucoup de poèmes du Tamil Nadu, les kurals, lors de ses discours et a donné ses 10 premiers mois de salaire de président à l'ONG humanitaire indienne créée par Mata Amritanandamayi.

Il a écrit plusieurs ouvrages dont une autobiographie, Les Ailes de feu, dans lesquels il encourage la jeunesse de son pays à faire en sorte que l'Inde devienne une superpuissance à l'horizon 2020.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il est diplômé en ingénierie aéronautique de l'université de Chennai en 1958.

Après un passage à la Defence Research and Development Organisation (DRDO), il rejoint l'Organisation de recherche spatiale indienne en 1962. Directeur de projets, il contribue de manière significative au développement du premier lanceur de satellites indien, le SLV-3, qui mettra sur orbite le satellite Rohini en juillet 1980. En 1982, il prend la direction de la DRDO afin de développer des missiles guidés. Il met au point les missiles AGNI et PRITHVI. Par son travail, il jette les bases du développement indien dans les hautes technologies aérospatiales. En 1992, il est nommé conseiller scientifique du ministre de la défense. Il participe à la mise au point des essais nucléaires qui doteront l'Inde de l'arme atomique en 1998. Il est considéré à ce titre comme le père de la bombe atomique indienne. De 1999 à 2001, il est conseiller scientifique auprès du gouvernement et enseigne à l'université de Chennai.

A.P.J. Abdul Kalam est docteur honoris causa de plusieurs universités et institutions (notamment le Madras Institute of Technology).

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Le , il est élu à une écrasante majorité à la présidence de l'Union indienne. Il prend ses fonctions le , succédant à Kocheril Raman Narayanan. Pratibha Patil lui succède en juillet 2007 à la présidence de l'Inde.

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Padma Bhushan en 1981
  • Padma Vibhushan en 1990
  • Aryabhatta Award en 1994
  • G. M. Modi Award for Science en 1996
  • H. K. Firodia Award for Excellence in Science and Technology en 1996
  • Bharat Ratna — la plus haute distinction indienne — en 1997
  • Deshikottam Award en 2000
  • Vishwa Bharti en 2000.

Publications[modifier | modifier le code]

  • A.P.J. Abdul Kalam, Les ailes de feu : autobiographie de A.P.J. Abdul Kalam, Editions Kailash,‎ (ISBN 978-2-8284268176-0[à vérifier : ISBN invalide])

Bibliographie et documentaire[modifier | modifier le code]

  • Eternal Quest: Life and Times of Dr Kalam, S. Chandra, Pentagon Publishers, 2002[3].
  • President A P J Abdul Kalam, R. K. Pruthi, Anmol Publications, 2002[4].
  • A P J Abdul Kalam: The Visionary of India, K. Bhushan, G. Katyal, A P H Pub Corp, 2002[5].
  • A Little Dream (documentaire), P. Dhanapal, Minveli Media Works Private Limited, 2008[6].
  • The Kalam Effect: My Years with the President, P. M. Nair, Harper Collins, 2008[7].
  • My Days With Mahatma Abdul Kalam, Fr A. K. George, Novel Corporation, 2009[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.outlookindia.com/article/kalam-and-islam/216493
  2. (en) Tenzin Menkyi, Kalam’s death an irreparable loss, says friend Dalai Lama, Phayul.com, 28 juillet 2015
  3. David Rohde, « Nuclear Scientist, 70, a Folk Hero, Is Elected India's President », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Raj Pruthi, President Apj Abdul Kalam, Anmol Publications,‎ 2003 (ISBN 978-81-261-1344-6, lire en ligne)
  5. (en) K. Bhushan et G. Katyal, A.P.J. Abdul Kalam: The Visionary of India, APH Publishing,‎ 2002 (ISBN 978-81-7648-380-3, lire en ligne)
  6. « Documentary on Kalam released », The Hindu, Chennai, Inde,‎ (lire en ligne)
  7. (en) P. M. Nair, The Kalam Effect: My Years with the President, HarperCollins Publishers et India Today Group,‎ 2008 (ISBN 978-81-7223-736-3, lire en ligne)
  8. (en) Fr A. K. George, My Days with Mahatma Abdul Kalam, Novel Corp,‎ 2009 (ISBN 978-81-904529-5-3, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :