Rameswaram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville de l’Inde
Cet article est une ébauche concernant une ville de l’Inde.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Rameswaram
இராமேஸ்வரம்
Le temple de Ramanathaswamy et son corridor aux 1000 piliers
Le temple de Ramanathaswamy et son corridor aux 1000 piliers
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Tamil Nadu
District District de Ramanathapuram
Fuseau horaire IST (UTC+05:30)
Démographie
Population 44 856 hab. (2011)
Densité 816 hab./km2
Géographie
Coordonnées 9° 17′ 17″ Nord, 79° 18′ 47″ Est
Altitude Min. 0 m – Max. 10 m
Superficie 5 500 ha = 55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tamil Nadu

Voir sur la carte administrative de la zone Tamil Nadu
City locator 14.svg
Rameswaram

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte administrative d'Inde
City locator 14.svg
Rameswaram

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte topographique d'Inde
City locator 14.svg
Rameswaram

Rameswaram, en tamoul இராமேஸ்வரம், s'écrit également Rameshwaram, est une ville d'Inde située à l'extrême pointe sud du Tamil Nadu, sur une île faisant face au Sri Lanka. Cette ville est célèbre pour son temple hindou dénommé Ramanathaswamy, haut lieu de pèlerinage pour les vishnouïtes comme pour les shivaïtes[1].

Ville sainte[modifier | modifier le code]

Rameswaram est une des villes saintes de l'Inde, parfois baptisé petit Varanasi du sud. De nombreux pèlerinages y sont organisés. C'est là, d'après le Ramayana que Rāma, Avatar/« Descente » du Dieu Vishnou, aurait rendu grâce à Shiva pour le laver du meurtre du démon Ravana, qui avait enlevé sa femme Sita. Les pèlerins passent de puits en puits pour se faire asperger d'eau sacrée.

Sites d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • Le temple de Ramanathaswamy est célèbre pour ses couloirs, dont l'un d'entre eux est le plus long au monde.
  • Le pont Indira Gandhi, un des plus longs d'Inde, connectant l'île au continent.
  • Danushkodi et le "bout du monde" pointe en face du Sri Lanka. Un ouragan en 1964 a détruit le village qui n'a pas été reconstruit. On voit, parmi les dunes, les ruines d'une église, d'une école et une voie de chemin de fer abandonnée, le temple de la localité est le seul bâtiment encore intact.
  • Le Parc national maritime du Golfe de Mannar est constitué d'un chapelet d'îles et de récifs coralliens longeant la côte du Golfe de Mannar et la Côte des pêcheurs de perles de Mandapam jusqu'à Tuticorin. Des bâteaux à fond de verre transportent les touristes pour une traversée de quelques îles et récifs autour de l''île de Rameshwaram.

Divers[modifier | modifier le code]

  • Rameswaram a une forte activité de pêcherie. Les poissons sont séchés sur les plages.
  • La ville est victime de problèmes récurrents dus aux mouches dont la prolifération peut rendre les sorties impossibles.
  • Abdul Kalam, éminent scientifique et ancien président de la république indienne est natif de l'île, plus particulièrement de la localité disparue de Dhanushkodi.

Cultures[modifier | modifier le code]

  • C'est vers cette ville du sud de l'Inde que doit se rendre le héros du film Chennai Express, Rahul (interprété par Shahrukh Khan), pour y disperser les cendres de son grand-père.

Références[modifier | modifier le code]

  1. The A to Z of Hinduism par B.M. Sullivan publié par Vision Books, page 178, (ISBN 8170945216)