Autunois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Autunois
Image illustrative de l’article Autunois
Vue depuis le mont Beuvray.

Pays Drapeau de la France France
Subdivision administrative Drapeau de la région Bourgogne Bourgogne
Subdivision administrative Saône-et-Loire
Villes principales Autun
Régions naturelles
voisines
Morvan
Auxois
Dijonnais
Chalonnais
Charolais
Pays (div. territoriale) Pays de l'Autunois Morvan

L'Autunois est une région naturelle de France située en Bourgogne, dominant la vallée de l'Arroux, dont Autun est la ville principale. Il constitue une partie sud du massif du Morvan et comprend, entre autres, le mont Beuvray qui culmine à 821 m. Les paysages de l'Autunois sont de vastes étendues de forêts, sur les hauteurs, et de bocages dédiés à l'élevage, en plaine.

L'Autunois (en latin : Augustodunensis) est un ancien pagus de la cité gallo-romaine d'Augustodunum, fondée par Auguste vers pour remplacer l'oppidum de Bibracte comme capitale des Éduens.

La religion chrétienne s'est implantée précocement dans l'Autunois, au IIIe siècle. Autun a alors accueilli le siège d'un évêché.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

La première attestation d'un territoire dont le chef-lieu est Autun, alors Augustodunum, remonte à 858, sous la forme In pago Augustodunense, puis In comitatu Augustodunensi en 875, In Pago Ostudunense en 961 et In pago Estudunense en 1010. Autunois est attesté en 1663, en 1707 puis en 1778 par Claude Courtépée[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie et emploi[modifier | modifier le code]

Les données publiées par l'INSEE[2] concerne la Communauté de communes du Grand Autunois Morvan qui regroupe 55 communes et 36 911 habitants (2014).

Le nombre d'emplois total (salariés et non salariés) s'élève, en 2014, à 11 205. Le taux de chômage des 15 à 64 ans en 2014 est de 13,2.

Le nombre d'établissements actifs au 31 décembre 2015 est de 2 796.

La part de l'agriculture, est de 16,4 % ; celle de l'industrie de 5,4, celle de la construction de 9 %, celle du commerce, transports et services divers de 55,2 %, celle de l'administration publique, enseignement, santé et action sociale de 14 %. La part des établissements employant de 1 à 9 salariés, est de 24,5 % et 5 % des établissements emploient 10 salariés ou plus.

Patrimoine et musées[modifier | modifier le code]

L'Autunois est riche en musées, sites, monuments :

Musées[modifier | modifier le code]

  • Muséum d'Histoire Naturelle Jacques de La Comble à Autun
  • Musée de Bibracte Mont Beuvray à Saint-Léger-sous-Beuvray
  • Musée de la Mine, de la Verrerie et du Chemin de fer à Épinac
  • Maison du mineur dite de la sœurotte à Épinac
  • Musée des Enfants de Troupe à Autun
  • Musée Lapidaire à Autun
  • Maison du Patrimoine Oral à Anost
  • Maison des Galvachers ((bouviers et charretiers au XIXe) à Anost

Patrimoine antique[modifier | modifier le code]

Patrimoine du XIe au XVe siècles[modifier | modifier le code]

Patrimoine du XIXe siècle (Autun)[modifier | modifier le code]

  • Hôtel de ville
  • Passage Balthus (passage couvert)
  • Prison panoptique
  • Théâtre municipal

Autres sites[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Rigault, Dictionnaire topographique du département de Saône-et-Loire : Comprenant les noms de lieux anciens et modernes, Paris, CTHS Éd., coll. « Collection de documents inédits sur l'histoire de France », , 966 p. (lire en ligne), p. 15.
  2. « Comparateur de territoiresIntercommunalité-Métropole de CC du Grand Autunois Morvan (200040285) », sur insee.fr, (consulté le 16 août 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]