Zoé Shepard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aurélie Boullet)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Boullet.
Zoé Shepard
Description de cette image, également commentée ci-après

Zoé Shepard lors du salon du livre de Paris en mars 2013.

Nom de naissance Aurélie Boullet
Alias
Zoé Shepard
Naissance (37 ans)
Orsay (France)
Activité principale
Auteur
Genres

Aurélie Boullet, connue sous son nom de plume Zoé Shepard, est une auteure française connue pour deux pamphlets sur le fonctionnement quotidien de l'administration.

Née le à Orsay, de parents enseignants de collège, Aurélie Boullet est titulaire d'une maîtrise d'histoire et d'un diplôme de l'Institut d'études politiques de Bordeaux. Elle est administratrice territoriale (INET, promotion Cervantes, 2005-2007)[1]. En mars 2007, elle entre comme chargée de mission à la délégation européenne et internationale du conseil régional d'Aquitaine, expérience qui lui inspirera sa première œuvre polémique.

Absolument dé-bor-dée[modifier | modifier le code]

Le 4 mars 2010, alors qu'elle est haute fonctionnaire territoriale, Aurélie Boullet publie un ouvrage, intitulé Absolument dé-bor-dée et issu de son blog[2], relatant de façon ironique les dysfonctionnements d'une collectivité territoriale fictive, « une mairie près de Paris »[3]. Ce livre est publié sous le pseudonyme de Zoé Shepard, « Zoé » étant choisi en référence à la Pile Zoé, la première pile atomique française. Quant au patronyme « Shepard », il fut porté par certains membres éloignés de sa famille.

Son anonymat est de courte durée : reconnue et dénoncée par un de ses collègues, elle est sanctionnée par sa hiérarchie. Elle est suspendue de ses fonctions le 4 mai 2010 avec maintien de traitement sans primes – mesure conservatoire en attendant la sanction définitive[4]. Le 1er juillet 2010, le conseil de discipline du Conseil Régional d'Aquitaine se réunit. Alors que la révocation avait été demandée[5],[6], il demande une sanction de deux ans de suspension sans salaire pour manquement à l'obligation de réserve, après 5 heures d'audience[7]. Dernier à statuer définitivement, le Président de la région Aquitaine, Alain Rousset, ordonne le 30 août 2010 une sanction de 4 mois d'exclusion ferme et 6 mois avec sursis prononcée pour manquement à l'obligation de discrétion, manquement à l'obligation de réserve et comportement fautif à l'égard de sa hiérarchie[8].

Une action en référé-suspension auprès du tribunal administratif de Bordeaux est déposée en septembre 2010 et rejetée le 27 septembre 2010[9],[10]. Une demande d'annulation sur le fond, déposée auprès du même tribunal administratif, est rejetée le 31 décembre 2012[11],[12].

Aurélie Boullet reprend ses fonctions d'administratrice territoriale au sein du conseil régional d'Aquitaine le 3 janvier 2011 en tant que chargée de mission grand emprunt et veille juridique européenne.

Promotion de son ouvrage[modifier | modifier le code]

Du 26 février à mi-avril 2010, la promotion de son ouvrage est faite de façon anonyme. À partir du 1er juillet 2010, Aurélie Boullet est régulièrement interviewée par la télévision (émission On n'est pas couché sur France 2 le 4 septembre 2010), la radio (Les grosses têtes sur RTL le jeudi 10 mars 2011) et la presse écrite, tant française qu'internationale et a participé à plusieurs salons du livre[13]. Les droits d'adaptation cinématographiques du livre ont été achetés par UGC.

Le 29 septembre 2011, Absolument dé-bor-dée est sorti en Allemagne sous un titre sensiblement différent : Wer sich zuerst bewegt, hat verloren (c'est-à-dire, Le premier qui bouge a perdu). Le 10 novembre 2011, l'ouvrage est également publié en Espagne sous le titre ¡Estamos Desbordados! (c'est-à-dire Nous sommes dépassés).

Second ouvrage[modifier | modifier le code]

Dans une interview diffusée le 25 juillet 2011 sur Europe 1, Aurélie Boullet affirme son intention d'écrire un second ouvrage, cette fois-ci sur le thème de la placardisation. Il paraît le 6 septembre 2012. Édité chez Albin Michel, il est intitulé Ta carrière est fi-nie. L'auteur décrit le processus d'isolement : dossiers retirés, connexion internet et téléphone bloqués… « Être au placard, c'est comme avoir la grippe porcine : vous devenez le sujet de toutes les conversations, mais tous les collègues vous évitent par peur de la contagion ! »

Troisième ouvrage[modifier | modifier le code]

En 2015 paraît Zoé à Bercy, son troisième ouvrage, dont l'action de déroule au sein du ministère des Finances.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Absolument dé-bor-dée, ou le paradoxe du fonctionnaire
  • Ta carrière est fi-nie : l'art de ne rien faire au bureau

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Zoé Shepard, bête noire des bureaucrates », Le Figaro, 27 décembre 2010.
  2. Blog « Éloge de la pipeautique », partiellement consultable sur archive.org.
  3. « Fonction Publique, un livre vrai et à succès », Libération, 21 septembre 2010.
  4. « Une fonctionnaire risque l'exclusion pour avoir critiqué l'administration dans un livre », Le Monde, 1er juillet 2010.
  5. Entretien avec Zoé Shepard, Fluctuat, 3 mars 2010.
  6. « Conseil régional : Qui a peur du pamphlet de Zoé Shepard ? », Sud-Ouest, 30 juin 2010.
  7. Zoé Shepard : "Ce n'est pas un pamphlet contre la fonction publique territoriale", Sud-Ouest, 2 juillet 2010.
  8. [« Sanction réduite pour la fonctionnaire auteure de «Absolument dé-bor-dée» » http://www.liberation.fr/economie/0101654935-sanction-reduite-pour-la-fonctionnaire-auteure-de-absolument-de-bor-dee], Libération, 30 août 2010.
  9. « Obligations de réserve : le référé suspension d'Aurélie Boullet rejeté par le juge administratif », La Semaine Juridique Administrations et Collectivités territoriales, no 41, 11 octobre 2010, act. 717 (citant l'ordonnance no 1003433 du TA Bordeaux du 27 septembre 2010).
  10. « Le référé suspension d’Aurélie Boullet rejeté par le tribunal administratif de Bordeaux », La Gazette des communes, 4 octobre 2010.
  11. « Sanction confirmée pour Zoé Shepard, auteur de "Absolument dé-bor-dée !" », site internet de Sud Ouest, 2 janvier 2013.
  12. Jugement du tribunal administratif de Bordeaux (chambre 1) du 31 décembre 2012, no 1003360 (Numéro JurisData : 2012-031805), disponible sous forme de résumé dans la base de données LexisNexis JurisClasseur.
  13. La page Facebook de Zoé Shepard retrace ses diverses interventions dans les médias

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres projets[modifier | modifier le code]