Clube Atlético Mineiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Atlético Mineiro)
Aller à : navigation, rechercher
Atlético Mineiro
Logo du Atlético Mineiro
Généralités
Nom complet Clube Atlético Mineiro
Surnoms Galo
Fondation
Couleurs noir et blanc
Stade Stade de l'Indépendance
(23 018 places)
Championnat actuel Brésil - Série A (depuis 2007)
Président Drapeau : Brésil Daniel Nepomuceno
Entraîneur Drapeau : Brésil Marcelo Oliveira
Site web http://www.atletico.com.br
Palmarès principal
National[1] Championnat du Brésil (1)
Coupe du Brésil (1)
International[1]

Coupe CONMEBOL (2)

Copa Libertadores (1)

Recopa Sudamericana (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le Clube Atlético Mineiro, populairement connu comme O Galo (Le Coq), est un club brésilien de football basé à Belo Horizonte dans l'État du Minas Gerais. Fondé en 1908, il est le plus vieux club de football en activité de l'état de Minas Gerais.

À ce jour, l'Atlético Mineiro a remporté 70 titres officiels, parmi lesquels 1 Copa Libertadores (équivalent de la Ligue des champions de l'UEFA), 2 Coupe CONMEBOL (équivalent de la Ligue Europa), 1 Recopa Sudamericana (équivalent de la Supercoupe de l'UEFA), 1 Ligue nationale, 1 Coupe du Brésil et 42 lieues de l'État. En 1982, l'Atlético Mineiro a remporté le Tournoi de Paris de football en battant le Paris Saint-Germain Football Club dans le match d'ouverture et la finale au Dinamo Zagreb, matches joués au Parc des Princes.

Les grands joueurs qui ont brillé pour L'équipe nationale a joué pour le club, certains d'entre eux sont: Dario, Luizinho, Toninho Cerezo, Eder, Reinaldo, Elzo, Cláudio Taffarel, et Gilberto Silva.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts en amateur (1908-1933)[modifier | modifier le code]

L'Atlético Mineiro a été fondé le 26 mars 1908 par un groupe de 22 étudiants : Aleixanor Alves Pereira, Antônio Antunes Filho, Augusto Soares, Benjamin Moss Filho, Carlos Marciel, Eurico Catão, Horacio Machado, Hugo Francarolli, Humberto Moreira, João Barbosa Sobrinho, José Soares Alves, Júlio Menezes Melo, Leonidas Fulgencio, Margival Mendes Leal, Mário Hermanson Lott, Mário Neves, Mário Toledo, Raul Fracarolli, Sinval Moreira, Francisco Monteiro, Jorge Dias Pena et Mauro Brochado.

Les premiers matchs du club furent contre le Sport Club Football gagnés 3-0, puis 4-0 lors d'une revanche. Des résultats qui ont malheureusement causés la dissolution du club adverse. La suite est encore mieux : le club remporte la Taça Bueno Brandão en 1914 puis la première édition du championnat du Minas Gerais organisée par la fédération du Minas Gerais.

Rivalité naissante contre Cruzeiro (1933-1970)[modifier | modifier le code]

Puis dans les années 1930, le club remporte à cinq reprises ce même championnat et également le Tournoi des champions brésiliens comportant Fluminense et Portuguesa entre autres. En somme, le Galo a dominé le Minas Gerais puisque dans les années 1940 et 50, le club a remporté pas moins de 11 championnats d'État et également des matchs amicaux contre le Schalke 04, Hambourg SV et Anderlecht lors d'une tournée européenne.

Les années 1960 ont vu naître le célèbre Mineirão, stade mythique du club mais également la rivalité contre Cruzeiro après cinq victoires d'affilée au championnat d'État. En , le club a réussi à battre l'équipe nationale du Brésil lors d'un match amical, 2-1.

Champion des Champions 1937
Ville Date Résultat
Rio de Janeiro 13 janvier Fluminense FC: 6 Atlético: 0
Vitória 17 janvier Rio Branco AC: 1 Atlético: 1
Belo Horizonte 24 janvier Atlético: 5 Portuguesa: 0
Belo Horizonte 31 janvier Atlético: 4 Fluminense FC: 1
Belo Horizonte 3 février Atlético: 5 Rio Branco AC: 1
São Paulo 14 février Portuguesa: 2 Atlético: 3
Buteurs
Joueur Objectifs
 Paulista 8
 Guará 3
 Nicola 3
 Alfredo 2
 Bazzoni 1

RSSSF

Tour Europe 1950
Ville Date Résultat
Munich 1er novembre TSV 1860 Munich: 3 Atlético: 4
Hambourg 4 novembre Hambourg SV: 0 Atlético: 4
Brême 5 novembre Werder Brême: 3 Atlético: 1
Gelsenkirchen 12 novembre FC Schalke 04: 1 Atlético: 3
Vienne 16 novembre Rapid Vienne: 3 Atlético: 0
Sarrebruck 20 novembre FC Sarrebruck: 0 Atlético: 2
Bruxelles 22 novembre RSC Anderlecht: 1 Atlético: 2
Brunswick 26 novembre Eintracht Brunswick: 3 Atlético: 3
Duché de Luxembourg 5 décembre Luxembourg: 3 Atlético: 3
Paris 7 décembre Stade français Paris: 1 Atlético: 2
Buteurs
Joueurs Objectifs
 Lucas 6
 Nívio 6
 Vaguinho 6
 Alvinho 3
 Lauro 2
 Murilinho 1

RSSSF

Consécration nationale (1971-2000)[modifier | modifier le code]

En 1971, l'Atlético Mineiro est champion du Brésil en remportant la finale 1-0 contre Botafogo. En 1977, le club finit deuxième derrière São Paulo malgré une saison sans défaite. Par la suite, l'équipe accueille d'excellents joueurs tels que Reinaldo, Toninho Cerezo, Éder, Luisinho et même Paulo Isidoro constituant ainsi l'une des meilleures équipes du club depuis sa création. De 1978 à 1983, cette équipe entraînée par le légendaire Telê Santana remporte le championnat d'État six fois d'affilée.

L'Atlético Mineiro gagne ensuite le championnat d'État en 1991, 1995 et en 1999, signe de bonnes performances au championnat brésilien terminant à la troisième place en 1996, à la deuxième place en 1999 et à la quatrième place en 1994 et en 1997. En 1992, le club remporte la coupe CONMEBOL, la première coupe continentale du club en battant le Club Olimpia, 2-1.

Relégation et montée en puissance (2000-...)[modifier | modifier le code]

Les années 2000 commencent plutôt bien pour le club : il ne remporte que le championnat d'État en 2000, est finaliste en 2001 puis en 2004. Il atteint les quarts de finale de la Copa Libertadores 2000 mais se fait battre par le Corinthians. Cependant, après une année 2004 où le club est proche de la relégation, cela finit réellement par arriver au terme de l'année 2005. Le club finit par se relever en remportant la Segundona en 2006, remporte le championnat d'État en 2007 après sept années de disette et se qualifie pour la Copa Sudamericana au terme de l'année 2007. Cette décennie se finit plutôt bien pour Mineiro puisque qu'il remporte son 40e championnat du Minas Gerais.

Dès 2012, le club remporte son 42e championnat d'État sans avoir perdu de match, termine second du Brasileirão 2012 derrière Fluminense après avoir été leader pendant 15 journées mais gagne donc une place pour la Copa Libertadores 2013 qui est très précieuse... Très précieuse en effet, puisqu'en 2013, le club emmené par un quatuor offensif remarquable composé de Ronaldinho, Jo, Bernard et Diego Tardelli atteint la finale de la Copa Libertadores et la remporte pour la première fois de son histoire au terme d'une séance de tirs-aux-buts lors du match retour. Le club gagne au passage une nouvelle fois le championnat d'État mais a des résultats décevants au Brasileirão 2013 car il ne figure même pas dans le podium. En 2014, c'est Cruzeiro qui remporte le championnat d'État, mais l'Atlético remporte la Recopa Sudamericana et tient sa revanche en battant ce même Cruzeiro au Mineirão lors de la première finale de son histoire en Coupe du Brésil. Cette victoire en coupe lui assure une troisième participation consécutive à la Copa Libertadores.

Lors de la Copa Libertadores 2015, l'Atlético se qualifie pour la phase finale en finissant 2e de son groupe derrière Santa Fe mais est battu en huitième de finale par Internacional. Il réalise néanmoins un très bon Championnat 2015, puisque l'Atlético termine 2e derrière les Corinthians et se qualifie une nouvelle fois pour la Copa Libertadores.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de l'Atlético Mineiro en compétitions officielles
Compétitions régionales Compétitions nationales Compétitions internationales

Compétitions actuelles

  • Championnat du Minas Gerais[2] (42) (record) :
    • Champion en 1915, 1926, 1927, 1931, 1932, 1936, 1938, 1939, 1941, 1942, 1946, 1947, 1949, 1950, 1952, 1953, 1954, 1955, 1956, 1958, 1962, 1963, 1970, 1973, 1978, 1979, 1980, 1981, 1982, 1983, 1985, 1986, 1988, 1989, 1991, 1995, 1999, 2000, 2007, 2010, 2012 et 2013.
    • Vice-champion en 1916, 1917, 1918, 1921, 1928, 1929, 1934, 1935, 1940, 1943, 1944, 1948, 1951, 1966, 1967, 1968, 1969, 1972, 1974, 1975, 1977, 1984, 1987, 1990, 1993, 1994, 1996, 1998, 2001, 2003, 2004, 2008, 2009, 2011 et 2014.

Anciennes compétitions

Compétitions actuelles

Anciennes compétitions

  • Coupe des champions (CBD)[9] (1) (record) :

Compétitions actuelles

Anciennes compétitions

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel de la saison 2016
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[10] Nom Date de naissance Sélection[11] Club précédent
Gardiens
1 G Drapeau du Brésil , VictorVictor 21/1/1983 (33 ans)
Grêmio
20 G Drapeau du Brésil Giovanni, Giovanni 5/2/1987 (29 ans)
Marília
32 G Drapeau du Brésil , UilsonUilson 28/4/1994 (22 ans)
0 Formé au club
Défenseurs
2 D Drapeau du Brésil Rocha, M.M. Rocha 11/12/1988 (27 ans) Brésil 0 Formé au club
3 D Drapeau du Brésil Silva, L.L. Silva Capitaine 22/6/1979 (37 ans)
Cruzeiro EC
4 D Drapeau de l'Équateur Erazo, F.F. Erazo 5/5/1988 (28 ans) Équateur Grêmio
6 D Drapeau du Brésil Douglas Santos, Douglas Santos 22/3/1994 (22 ans)
Udinese
15 D Drapeau du Brésil Edcarlos, Edcarlos 10/5/1985 (31 ans)
Seongnam FC
19 D Drapeau du Brésil Carlos César, Carlos César 21/4/1987 (29 ans)
Boa Esporte
26 D Drapeau du Brésil , TiagoTiago 17/6/1990 (26 ans)
SER Caxias
29 D Drapeau du Brésil Patric, Patric 25/3/1989 (27 ans)
Benfica
31 D Drapeau du Brésil Mansur, Mansur 17/4/1993 (23 ans)
Vitória
35 D Drapeau du Brésil Gabriel, Gabriel
0 Formé au club
Milieux
5 M Drapeau du Brésil Carioca, R.R. Carioca 18/6/1989 (27 ans) Brésil Spartak Moscou
8 M Drapeau du Brésil Donizete, L.L. Donizete 18/5/1982 (34 ans)
Coritiba
10 M Drapeau de l'Argentine Dátolo, JesúsJesús Dátolo 19/5/1984 (32 ans) Argentine SC Internacional
11 M Drapeau de l'Équateur Cazares, JuanJuan Cazares 3/4/1992 (24 ans) Équateur Banfield
18 M Drapeau du Brésil Cândido, LucasLucas Cândido 25/12/1993 (22 ans)
0 Formé au club
21 M Drapeau du Brésil flèche vers la droite Urso, JúniorJúnior Urso 10/3/1989 (27 ans)
Shandong Luneng
30 M Drapeau du Brésil Eduardo, Eduardo 17/5/1995 (21 ans)
0 Formé au club
36 M Drapeau du Brésil Yago, Yago
0 Formé au club
Attaquants
7 A Drapeau du Brésil Robinho, Robinho 25/1/1984 (32 ans) Brésil Guangzhou
9 A Drapeau de l'Argentine Pratto, LucasLucas Pratto 4/6/1988 (28 ans)
Vélez Sarsfield
13 A Drapeau du Brésil Carlos, Carlos 15/8/1995 (21 ans)
0 Formé au club
16 A Drapeau du Brésil Pablo, Pablo 18/12/1992 (23 ans)
América
17 A Drapeau du Brésil Hyuri, Hyuri 26/9/1991 (25 ans)
Guizhou
23 A Drapeau du Brésil Clayton, Clayton 23/10/1995 (20 ans)
Figueirense
27 A Drapeau du Brésil Luan, Luan 11/8/1990 (26 ans)
CA Sorocaba
Entraîneur(s)
  • Drapeau : Brésil Levir Culpi
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : Brésil Carlinhos Neves
  • Drapeau : Brésil Manoel dos Santos
  • Drapeau : Brésil Luis Otávio Kalil
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : Brésil Fransisco Cersósimo
  • Drapeau : Brésil William de Castro
Médecin(s)
  • Drapeau : Brésil Rodrigo Lasmar
  • Drapeau : Brésil Marcus Vinícius
  • Drapeau : Brésil Otaviano Oliveira



Légende

Consultez la documentation du modèle



Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt
999 G Drapeau du Brésil Rodolpho, Rodolpho
Boa Esporte Clube
999 M Drapeau du Brésil Soutto, FillipeFillipe Soutto 11/3/1991 (25 ans)
Clube Atlético Linense
999 M Drapeau du Brésil Oliveira, RenanRenan Oliveira 29/12/1989 (26 ans)
Clube Náutico Capibaribe
999 A Drapeau du Brésil Silva Fernandes, MarionMarion Silva Fernandes 7/9/1991 (25 ans)
Estoril
999 M Drapeau du Brésil Gomes dos Santos, WescleyWescley Gomes dos Santos 11/10/1991 (24 ans)
Ferroviária

Personnalités historiques du club[modifier | modifier le code]

Ronaldinho, grosse recrue du club, lors d'un match contre Goianiense.
Meilleurs buteurs
Joueurs Buts
Drapeau : Brésil Reinaldo 255
Drapeau : Brésil Dadá Maravilha 211
Drapeau : Brésil Mário de Castro 195
Drapeau : Brésil Guará 168
Drapeau : Brésil Lucas Miranda 152
Joueurs les plus capés
Joueurs Matchs
Drapeau : Brésil João Leite 684
Drapeau : Brésil Vanderlei Paiva 559
Drapeau : Brésil Luizinho 537
Drapeau : Brésil Vantuir 507
Drapeau : Brésil Paulo Roberto 507

Depuis sa création, l'Atlético Mineiro fut rempli d'excellents joueurs. D'après plusieurs journalistes, Reinaldo est le meilleur joueur de tous les temps de l'Atlético Mineiro avec ses 255 buts devant son coéquipier en attaque, Dadá Maravilha. Ils formaient l'une des meilleures équipes du Galo de tous les temps avec des joueurs comme Toninho Cerezo, Éder et Luisinho entre autres. Ils furent entraînés par l'un des meilleurs entraîneurs brésiliens : Telê Santana qui est l'entraîneur le plus capé avec 434 matchs.

En bref, beaucoup de grands noms sont passés par ce club tels que, João Leite (le plus capé), Cláudio Taffarel, Ladislao Mazurkiewicz, Wagner Velloso ou encore Ronaldinho récemment. Et également de grands entraîneurs comme Abel Braga, Carlos Alberto Parreira et Vanderlei Luxemburgo.

Structures du club[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stade de l'Indépendance.
Article détaillé : Mineirão.
Le Mineirão, stade mythique du club.

L'Atlético Mineiro eut trois stades dans son histoire. Tout d'abord, le stade Antônio Carlos qui fut inauguré le lors d'un match contre Corinthians remporté 4-2 par les belo-horizontino. Après la construction du stade de l'Indépendance en 1950, le stade Antônio Carlos ne fut plus utilisé à quelques exceptions. Le stade fut démoli en 1990 et il y a maintenant un centre commercial appelé Diamond Mall à son emplacement. Le club utilisa donc le stade de l'Indépendance pendant une dizaine d'années jusqu'à la construction du Mineirão, stade officiel de l'Atlético Mineiro aujourd'hui[Quand ?]. Cependant, en vue de la Coupe du monde 2014 qui se déroulera au Brésil, ce stade a subi quelques modifications empêchant l'équipe d'y jouer ce qui les contraint à jouer au stade de l'Indépendance.

Centre d'entraînement et de formation[modifier | modifier le code]

Le centre d'entraînement de l'Atlético Mineiro est le Cidade do Galo situé à Vespasiano. C'est le centre d'entraînement le plus complet de toute l'Amérique du Sud, et est également le meilleur centre d'entraînement du Brésil d'après une étude réalisée par SporTV. Ce centre d'entraînement contient plusieurs logements, peut former soixante jeunes qui peuvent également étudier.

Atlético Mineiro dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Supporters[modifier | modifier le code]

Supporters du Galo au Mineirão.

L'Atlético Mineiro est l'un des clubs ayant ramené le plus de supporters dans son stade. En effet, pas moins de 20 millions de spectateurs ont assisté aux matchs du Galo depuis 2002 en 1011, devant Cruzeiro qui a pourtant effectué plus de matchs. Selon une étude récente, les Massa sont classés 10e dans le classement du nombre de supporters au Brésil. Les supporters sont tellement présents dans la vie du club, par leur fanatisme, créativité, que le club a retiré le numéro 12 afin de leur rendre hommage.

Rivalités[modifier | modifier le code]

Avant la construction du Mineirão, le derby le plus important du Minas Gerais fut entre l'Atlético Mineiro et l'América. Mais dans les années 1960, après la construction du célèbre stade du club, et les six victoires d'affilée en championnat d'État du Cruzeiro, ces deux clubs devinrent très vite rivaux créant ainsi le Super-Clássico du Minas Gerais. La plus grande victoire de l'Atlético Mineiro dans un derby fut 9-2 contre Cruzeiro le .

Annexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Liste des champions du Championnat du Minas Gerais
  3. Liste des champions de la Coupe Minas Gerais
  4. Liste des champions de la Coupe Belo Horizonte
  5. http://www.rsssfbrasil.com/tablesfq/mgcampin.htm
  6. http://www.rsssfbrasil.com/tablesfq/mgtg1974.htm
  7. http://www.rsssfbrasil.com/tablesfq/mginccamp.htm
  8. http://www.rsssfbrasil.com/tablessz/tbb1914.htm
  9. Liste des champions de la Coupe des champions (CBD)
  10. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  11. Seule la sélection la plus importante est indiquée.