Sociedade Esportiva Palmeiras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Palmeiras.
Palmeiras
Logo du Palmeiras
Généralités
Nom complet Sociedade Esportiva Palmeiras
Surnoms Alviverde,
Verdão,
The Green Giant,
Porco
Campeão do século XX
Noms précédents Società Sportiva Palestra Italia
Fondation
Couleurs vert et blanc (alviverde)
Stade Allianz Parque
(46 000 places)
Siège Rua Turiassu 1840 Água Branca
CEP 05005-000 São Paulo/SP
Championnat actuel Brésil - Série A (depuis 2014)
Président Drapeau : Brésil Mauricio Galiotte
Entraîneur Drapeau : Brésil Eduardo Baptista
Joueur le plus capé Drapeau : Brésil Ademir da Guia (902)
Meilleur buteur Drapeau : Brésil Heitor (327)
Site web www.palmeiras.com.br
Palmarès principal
National[1] Championnat du Brésil (9)
Championnat de São Paulo (22)
Coupe du Brésil (3)
Coupe des champions (1)
International[1] Copa Libertadores (1)
Copa Mercosur (1)
Copa Rio intercontinentale (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

La Sociedade Esportiva Palmeiras est un club brésilien de football basé à São Paulo et fondé le sous le nom de Sociedade Esportiva Palestra Itália. Le nom actuel du club est donné le .

La SE Palmeiras est l'équipe la plus titrée sur le plan national, avec neuf championnats, trois Coupes du Brésil, et une Coupe des champions[2]. Le club possède également à son actif une Copa Libertadores.

Palmeiras joue en maillot vert, short blanc, et chaussettes vertes. C'est l'un des clubs les plus populaires du Brésil.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Palmeiras fut fondé par Luigi Cervo, Vincenzo Ragognetti, Luigi Emanuele Marzo et Ezequiel Simone, quatre italiens membres de la communauté italophone de São Paulo. Au début, le club est appelé Societá Sportiva Palestra Italia. Ses couleurs sont le rouge, le blanc et le vert (celles de l'Italie). Le nom changera pendant la Seconde Guerre mondiale. Le Brésil s'engageant dans la guerre au sein des Alliés, la dictature impose au club de changer de nom en raison de la référence à l'Italie, ennemie des Alliés. Le blason originel (un "P" dans un blason) est toujours celui du club mais le rouge est devenu la troisième couleur, utilisée pour les matchs de gala comme celui du 75e anniversaire.

D'autres clubs dont le nom faisait référence à un pays ennemi (comme l'Allemagne) ont dû changer de dénomination voire disparaitre. Aussi, le Brésil a connu d'autre club appelé Palestra Italia comme Cruzeiro (Belo Horizonte). Mais Palmeiras fut le premier à s'appeler comme cela.

Champion du siècle[modifier | modifier le code]

Dans son histoire, le club a remporté à 22 reprises le Championnat de São Paulo mais le plus important fut ses 8 Championnat du Brésil, sa Copa Libertadores, sa Copa Rio et sa Copa Mercosur. Palmeiras est reconnu comme le club brésilien le plus titré de l'histoire. En 1999, la Federação Paulista de Futebol et la presse brésilienne désignèrent Palmeiras comme étant le 'Champion du XXe siècle'.

Copa Rio[modifier | modifier le code]

En 1951, Palmeiras gagne son premier titre international, la Copa Rio. Ils remportèrent la finale contre la Juventus[3]. Ses principaux joueurs étaient Jair da Rosa Pinto et Rodrigues. À la suite de ce titre, Palmeiras a été proclamée par la FIFA comme le premier champion du monde des clubs

Hauts et bas[modifier | modifier le code]

Le club a connu des cycles de gloire et d'autres plus difficiles. Dans les années 1960 et la fin des années 1970, le club a connu de nombreux succès, jouant souvent la Copa Libertadores et gagnant le Championnat du Brésil à deux reprises (1972/1973). S'en est suivi une période de disette qui a pris fin avec la signature, en 1992, d'un contrat de sponsoring avec le groupe italien de la Parmalat, faisant de Palmeiras l'un des clubs les plus riches du Brésil. Durant l'ère Parmalat, Palmeiras remporte deux Championnat du Brésil (1993/1994), la Coupe du Brésil 1998, la Copa Mercosur 1998 et la Copa Libertadores 1999.

Copa Libertadores[modifier | modifier le code]

Le célèbre entraîneur Luiz Felipe Scolari a mené Palmeiras vers son titre le plus important, la Copa Libertadores 1999. La finale fut remportée contre le Deportivo Cali (Colombie). Les joueurs les plus importants étaient le gardien Marcos (vainqueur de la Coupe du monde 2002), Alex, Evair, Paulo Nunes et César Sampaio.

Dernières années[modifier | modifier le code]

Le sponsoring de la Parmalat prend fin en 2000 et laisse le club dans une situation délicate. Après une saison moyenne en 2001 (même si Palmeiras joua la demi-finale de la Copa Libertadores), le club est relégué en Seconde Division en 2002, après une saison très difficile. Il ne retrouve l'élite qu'en 2004. Depuis, le club semble retrouver ses lettres de noblesse, se qualifiant à deux reprises pour la Copa Libertadores.

Nouveau Palmeiras Estadio[modifier | modifier le code]

L'Allianz Parque1, populairement connu comme Arena do Palmeiras ou Arena Palestra Italia, est une arène polyvalente pour accueillir des spectacles, des concerts, des événements d'entreprise, et en particulier des matches de football du Palmeiras. Le projet comprend la construction de l'un des espaces polyvalents les plus modernes du Brésil, que répondra aux strictes exigences de la FIFA, qui l'a accréditée pour les tournois de sport les plus pertinents. Le nouveau stade du Palmeiras est en cours de construction sur le site de l'ancien Stade Palestra Itália, entre les quartiers Barra Funda et Perdizes, à São Paulo.

La construction a débuté en 2010, il est prévu que les travaux seront terminés au premier trimestre de 2014, l'année du centenaire du club et aussi de la Coupe du monde 2014 au Brésil.

Le 24 avril 2013, le club a annoncé la vente des droits d'appellation de l'arène à Allianz, l'important groupe allemand opérant dans le domaine des assurances dont il est le deuxième acteur mondial derrière son rival français AXA, et qui possédait déjà d'autres exemples de ce type de négociation, en quatre arènes sportives: l'Allianz Arena en Allemagne, l'Allianz Stadium en Australie, l'Allianz Parc en Angleterre et l'Allianz Riviera, en France. L'accord avec Alianz a une durée de 20 ans avec une option de renouvellement pour d'autres 10 ans à la fin de la période. La transaction est estimée en 100 millions d'euros.

Le stade aura 45 000 places couvertes et 160 cabines privées de luxe en mesure d'accueillir plus de 2 800 personnes, un restaurant panoramique, des cafés, des boutiques, un centre de congrès et un parking avec 2 000 places. Le projet prévoit également un espace pour un maximum de 1 000 membres de la presse.

Le complexe Allianz Parc sera livré avec un bâtiment poli-sportif, érigé où était autrefois situé le vieux club de gym. Le nouveau bâtiment abritera un gymnase pour le basketball, le volleyball, le football en salle, et le tennis; tandis que le bâtiment polyvalent abritera le siège administratif du club, les sports d'intérieur tels que le judo et la gymnastique, et même un espace noble, sur le toit, offrant une vue panoramique sur le club et la région. Les attractions de l'Allianz Parc seront ouvertes au grand public. L'accès aux installations du club, cependant, demeurent limitée aux membres de la Société Sport Palmeiras.

Palmarès[modifier | modifier le code]


Compétitions nationales Compétitions internationales

Autres tournois[modifier | modifier le code]

  • Coupe Firenze (Italie) : 1963
  • Tournoi Ramon de Carranza (Espagne) : 1969, 1974, 1975
  • Tournoi Brésil-Argentina (Brésil) : 1985, 1986, 1987,1988*, 1990*, 2000*
  • Coupe Euro-Américaine : 1991, 1996, 2014
  • Coupe Nagoya (Japon) : 1994
  • Tournet de Mexico (Mexico) : 1952, 1959
  • Tournei de Barcelona (Espanha) : 1969
  • Tournei de Manizales (Colombia) : 1963
  • Tounei de Mar del Plata (Argentina/Uruguai) : 1972
  • Coupe Brésil-Italie : 1994
  • Coupe Naranja (Espagne) : 1997

Effectif actuel 2017[modifier | modifier le code]

Effectif de Sociedade Esportiva Palmeiras
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[4] Nom Date de naissance Sélection[5] Club précédent
1 G Drapeau du Brésil Prass, FernandoFernando Prass 09/07/1978 (38 ans) Brésil olympique Vasco da Gama
14 G Drapeau du Brésil , JailsonJailson 20/07/1981 (35 ans)
Ceará SC
42 G Drapeau du Brésil Silvestre, ViniciusVinicius Silvestre 28/03/1994 (23 ans)
Formé au club
51 G Drapeau du Brésil Fuzato, DanielDaniel Fuzato 04/07/1997 (19 ans)
Formé au club
2 D Drapeau du Brésil , JeanJean 24/06/1986 (30 ans) Brésil Fluminense FC
3 D Drapeau du Brésil Dracena, EduEdu Dracena 18/05/1981 (35 ans) Brésil SC Corinthians
4 D Drapeau du Brésil , Vitor HugoVitor Hugo 20/05/1991 (25 ans) Brésil América FC
6 D Drapeau du Brésil , EgídioEgídio 16/06/1986 (30 ans)
Dnipro Dnipropetrovsk
11 D Drapeau du Brésil , Zé RobertoZé Roberto 06/07/1974 (42 ans) Brésil Grêmio
22 D Drapeau du Brésil , FabianoFabiano 18/11/1991 (25 ans)
Cruzeiro EC
25 D Drapeau du Brésil flèche vers la droite , Antonio CarlosAntonio Carlos 07/03/1993 (24 ans)
Ponte Preta
26 D Drapeau de la Colombie Mina, YerryYerry Mina 23/09/1994 (22 ans) Colombie Club Independiente Santa Fe
31 D Drapeau du Brésil Martins, ThiagoThiago Martins 17/03/1995 (22 ans)
Formé au club
999 D Drapeau du Brésil , LuanLuan 10/05/1993 (23 ans) Brésil Vasco da Gama
5 M Drapeau du Brésil , AroucaArouca 11/08/1986 (30 ans) Brésil Santos FC
8 M Drapeau du Brésil , Tchê TchêTchê Tchê 30/08/1992 (24 ans)
Audax
10 M Drapeau du Brésil , MoisésMoisés 17/03/1988 (29 ans)
HNK Rijeka
15 M Drapeau du Brésil Bastos, MichelMichel Bastos 02/08/1983 (33 ans) Brésil São Paulo FC
18 M Drapeau du Venezuela Guerra, AlejandroAlejandro Guerra 10/07/1985 (31 ans) Venezuela Atletico Nacional
20 M Drapeau du Brésil Veiga, RaphaelRaphael Veiga 19/06/1995 (21 ans)
Coritiba
21 M Drapeau du Brésil , Thiago SantosThiago Santos 05/09/1989 (27 ans)
América FC
28 M Drapeau du Brésil , HyoranHyoran 25/05/1995 (21 ans)
Chapecoense
30 M Drapeau du Brésil , Felipe MeloFelipe Melo 26/06/1983 (33 ans) Brésil Inter Milan
37 M Drapeau du Brésil , VitinhoVitinho 24/04/1998 (18 ans)
Formé au club
7 A Drapeau du Brésil , DuduDudu  Capitaine 07/01/1992 (25 ans) Brésil Grêmio
9 A Drapeau du Brésil , AlecsandroAlecsandro 04/07/1981 (35 ans)
Flamengo
12 A Drapeau de la Colombie , Miguel BorjaMiguel Borja 26/01/1993 (24 ans) Colombie Atletico Nacional
17 A Drapeau du Brésil , ErikErik 18/07/1994 (22 ans) Brésil olympique Goiás
19 A Drapeau du Brésil , Rafael MarquesRafael Marques 27/05/1983 (33 ans)
Henan Jianye
23 A Drapeau du Brésil , Róger GuedesRóger Guedes 02/10/1996 (20 ans)
Criciúma EC
27 A Drapeau du Brésil , KenoKeno 10/09/1989 (27 ans)
Santa Cruz FC
29 A Drapeau du Brésil , WillianWillian 19/11/1986 (30 ans)
Cruzeiro EC
Entraîneur(s)

Légende

Consultez la documentation du modèle

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Grands Joueurs[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en) « Copa do Brasil (edizione di 2012) », sur Globo Esporte Foundation (consulté le 26 septembre 2012)
  3. (en) « Coppa Rio (edizione di 1951) », sur Record Sport Soccer Statistics Foundation (consulté le 26 septembre 2008)
  4. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  5. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Liens externes[modifier | modifier le code]