Tsingtao (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tsingtao (bière))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la ville homonyme, voir Tsingtao.
Tsingtao (entreprise)
illustration de Tsingtao (entreprise)

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de Shanghai et bourse de Hong Kong (0168)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Tsingtao Beer Tower, May 4th Sq., Hong Kong Rd.
QingdaoVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité BrassageVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.tsingtaobeer.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Tsingtao ou Qingdao (chinois simplifié : 青岛 ; chinois traditionnel : 青島 ; pinyin : Qīngdǎo ; Wade : Ch'ing-Tao ; EFEO : Ts'ing Tao ; littéralement : « l'île verte »), est une entreprise brassicole en Chine, dans la ville de Qingdao. Elle produit la bière éponyme. Cette bière est la bière chinoise la plus connue ; elle est exportée dans de très nombreux pays, notamment la France, grâce aux communautés chinoises. Elle représente à elle seule plus de 50 % des exportations de bière par la Chine.

Historique[modifier | modifier le code]

Bouteille de « Tsingtao 1903 » commémorative pour les 110 ans de la brasserie.

La ville de Qingdao, située sur les rives de la mer Jaune au Nord-Est de la Chine, a été conquise en 1897 par la flotte allemande qui y a établi une base navale. En 1898, la ville fut cédée à l'Allemagne par les Mandchous pour 99 ans, mais les Chinois la récupérèrent en 1922. À l'occasion de cette colonisation les Allemands établirent pour leurs besoins personnels en 1903 la brasserie de Qingdao (青岛啤酒廠 / 青島啤酒廠, qīngdǎo píjiǔchǎng). La production fut par la suite reprise par les Chinois, après la Seconde Guerre mondiale.

Histoire récente[modifier | modifier le code]

En 1994 et 1995, Tsingtao acquiert les entreprises brassicoles Yangzhou Brewery et Xi'an Hans Brewers[2].

Entre 1997 et 2004, Tsingtao acquiert une quarantaine d'entreprise brassicole en Chine, augmentant fortement sa taille[2].

En 2005, le groupe américain Anheuser-Busch (ou AB) qui détenait 5 % des parts du groupe augmente sa part de capital à 27 %, pour 182 millions de dollars US. InBev rachète ces 27 % en septembre 2008[3].

Depuis Anheuser-Busch InBev a vendu sa participation, le japonais Asahi détient environ 20 % de Tsingtao, alors que Suntory a signé avec elle un partenariat visant à créer deux coentreprises à Shanghai[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.hkex.com.hk/eng/invest/company/profile_page_e.asp?WidCoID=0168&WidCoAbbName=&Month=&langcode=e
  2. a et b Les multinationales chinoises, Paris, Editions Eksa, , 312 p. (ISBN 978-2-7472-1597-8), p. 40
  3. « InBev rachète les 27% qu'AB détenait dans la brasserie chinoise Tsingtao », express.be, (consulté le 7 juillet 2014)
  4. Elodie Vallerey, « Suntory s’allie avec le Chinois Tsingtao », L'Usine nouvelle, le 5 juin 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :