Armée islamique du salut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armée islamique du salut
الجيش الإسلامية للإنقاذ
Idéologie Islamisme
Objectifs Instauration d'un état islamique en Algérie
Fondation
Date de formation 1993
Fondé par Abassi Madani, Ali Benhadj
Pays d'origine Drapeau de l'Algérie Algérie
Actions
Mode opératoire Lutte armée
Période d'activité 1993-2000
Organisation
Chefs principaux Abassi Madani, Ali Benhadj
Branche politique Front islamique du salut
Financement Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Drapeau de la Libye Libye
[réf. nécessaire]
Guerre civile algérienne

L'Armée islamique du salut (AIS), en arabe : الجيش الإسلامي للإنقاذ, est un groupe combattant algérien, qui s'est opposé au gouvernement de 1993 au 13 janvier 2000. Elle est issue du Front islamique du salut (FIS) dont elle forme la branche armée.

L'Armée islamique du salut s'est formée à la suite de l'interruption du processus électoral au cours des élections législatives algériennes de 1991, largement remportée par le Front islamique du salut, ceux-ci estiment à présent que seule la lutte armée permet le changement du pouvoir en Algérie.

Le 24 septembre 1997, il déclara un cessez-le-feu unilatéral. À la suite de ce cessez-le-feu, le FIS perdra de son influence politique. Le 13 janvier 2000, l'AIS quitte définitivement le maquis algérien.