Anne Steiner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anne Steiner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Directrice de thèse

Anne Steiner, née le , est une sociologue française.

Elle a été maître de conférences en sociologie à l'université Paris-Nanterre[1] entre 1990 et 2021.

Elle est l'auteure d'ouvrages de référence sur la Fraction Armée Rouge, le mouvement individualiste anarchiste et les luttes sociales à la « Belle Époque ». Elle a écrit de nombreux articles et un ouvrage sur l'évolution des cafés bellevillois entre 1990 et 2010.

Elle a participé au Dictionnaire biographique du mouvement libertaire francophone publié en 2014[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a accompli sa scolarité secondaire au collège expérimental de Sucy-en-Brie, qui appliquait des méthodes innovantes sur le plan pédagogique, puis au lycée Guillaume Budé de Limeil-Brévannes.

Après des études de biologie puis d'histoire à l'université Paris-VII (1975-1981), elle s'est inscrite au département de sociologie de l'université Paris X-Nanterre en DEA, puis en thèse sous la direction du professeur Annie Kriegel

.

Boursière du Deutscher Akademischer Austauschdienst durant les années 1983-1984, elle a soutenu sa thèse « Pratique de la guérilla urbaine en Europe Occidentale : la RAF de 1970 à 1977 »[3]en . Elle a intégré le département de sociologie de l'Université Paris X Nanterre, comme maître de conférences en 1990. Retraitée depuis septembre 2020.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne Steiner, Département de sociologie, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Elle enseigne la sociologie générale, la méthodologie et la sociologie politique en premier et second cycle. lire en ligne.
  2. Anne Steiner, La vie des idées, notice biographique.
  3. Anne Steiner, Guerilla urbaine en Europe Occidentale : la R.A.F., thèse de doctorat en sociologie s/d de Annie Kriegel, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 1985, (OCLC 490544477).
  4. Jean-Guillaume Lanuque, RAF. Guérilla urbaine en Europe occidentale, Revue électronique Dissidences, Bibliothèque de comptes rendus : janvier 2012, , lire en ligne.
  5. Vincent Chambarlhac, Les en-dehors. Anarchistes individualistes et illégalistes à la « Belle Époque », revue électronique Dissidences, Bibliothèque de comptes rendus : août 2011, 22 juin 2011, lire en ligne.
  6. Christiane Passevant, Belleville Cafés, Divergences, 31 mars 2011, lire en ligne.
  7. Dominique Kalifa, Rebelle époque, Libération, 13 mars 2013, lire en ligne,
  8. Sarah Al-Matary, Battre le pavé pendant qu’il est chaud, La Vie des idées, 1er juillet 2013, lire en ligne.
  9. Anne Steiner, Rirette l’insoumise, Réfractions, 25 octobre 2013, lire en ligne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]