Christiane Passevant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christiane Passevant
Naissance 7 janvier 1945
Paris
Origine français
Cause défendue libertaire

Christiane Passevant, née le 7 janvier 1945 à Paris, est une ancienne journaliste à Radio France et critique de cinéma, de conviction anarchiste.

Compagne de Larry Portis, mort en 2011, elle est également historienne, écrivain, syndicaliste, anarchiste et féministe libertaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors de ses nombreux séjours à l’étranger, en Angleterre en 1962 et en 1964 et en Allemagne en 1963, elle participe aux premières luttes antinucléaires[1].

Entre 1962 et 1976, elle milite pour les droits des femmes, en France, en Espagne et au Maroc, où elle aide des femmes à faire des interruptions volontaires de grossesse dans de bonnes conditions médicales[1].

Influencée par l’existentialisme, elle participe au mouvement de contre-culture libertaire en tant qu’artiste et artisane[1].

Selon Jean-Guillaume Lanuque de la revue Dissidences, elle « semble[nt] proche[s] des milieux anarcho-syndicalistes »[2]. À partir de novembre 1976, elle est chargée de réalisation télévisuelle et responsable de la postproduction pour l’image des chaînes de Radio France à la télévision et au cinéma.

De 1986 à 1990, elle rejoint le Collectif des Amis de Spartacus.

Elle réalise plusieurs reportages sur les femmes en Israël/Palestine.

À partir de 1992, après avoir participé aux Chroniques syndicales, elle anime les Chroniques rebelles de Radio libertaire[3]. En 1995, elle devient membre du bureau de la CGT (Syndicat national des radios et télévisions) de Radio France.

Membre du comité de rédaction de la revue libertaire internationale en ligne Divergences[4],[5], elle collabore à l'hebdomadaire Le Monde libertaire[6], au mensuel CQFD[7]

Elle a vécu à Paris et dans le sud de la France avec l'historien et militant libertaire Larry Portis[8] jusqu'à sa mort en 2011[9].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Main de fer en Palestine. Histoire et actualité de la lutte dans les territoires occupés, Paris, Éditions du Monde libertaire, 1992 (OCLC 52973887).
  • Avec Larry Portis
  • Avec Pascal Dupuy et Larry Portis, Cinéma engagé, cinéma enragé, Paris, L'Harmattan, 2003, (OCLC 470422180).
  • Avec Nicole Beaurain, Larry Portis, Christelle Taraud (dir), Le cinéma populaire et ses idéologies, Paris, L’Homme et la Société, n°154, L’Harmattan, octobre-décembre 2004.
  • Femmes dissidentes au Moyen-Orient. Entretiens avec Arna Mer Khamis, Nawal Al Saadawi, Lea Tsemel, Michal Schwartz, Éditions libertaires, 2014, (OCLC 897763888).

Articles[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notices[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Dictionnaire des anarchistes : Christiane Passevant.
  2. Jean-Guillaume Lanuque, Christiane Passevant, Larry Portis, Dictionnaire des chansons politiques et engagées. Ces chants qui ont changé le monde, Dissidences, Mouvements artistiques et intellectuels , lire en ligne.
  3. RA.forum : Radio libertaire.
  4. Articles publiés sur divergences.be : texte intégral.
  5. Articles publiés sur divergences2.be : texte intégral.
  6. Les auteurs du Monde libertaire : Christiane Passevant.
  7. CQFD : articles de Christiane Passevant.
  8. Dictionnaire des anarchistes : PORTIS Larry, Lee.
  9. Laurent Esquerre, Nécrologie : Larry Portis, historien révolutionnaire entre France et États-Unis, Alternative libertaire, no 208, juillet-août 2011, lire en ligne.
  10. Quelques grandes figures, Le Monde, 26 février 1995, lire en ligne.