Années 1330

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

XIIIe siècle | XIVe siècle | XVe siècle

Années 1310 | Années 1320 | Années 1330 | Années 1340 | Années 1350

1330 | 1331 | 1332 | 1333 | 1334 | 1335 | 1336 | 1337 | 1338 | 1339


Événements[modifier | modifier le code]

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

  • Au Japon, l’arc et la cavalerie, qui ont dominé jusqu’alors l’art de la guerre, s’effacent au XIVe siècle devant l’épée et l’infanterie. Les luttes des « dynasties du Nord et du Sud » se régleront soit à la suite de sièges parfois très long, soit par de grande batailles rangées, où le rôle de la piétaille armée de piques devient prépondérant.
  • Mappemonde du cartographe majorquin Angelino Dalorto, premier portulan connu daté de 1339.
  • Le mathématicien et astronome florentin Paul del Abbaco (Paolo dell'Abbaco) rédige vers 1339 un traité de géométrie intitulé Trattato di tutta l'arte dell'abacho (Traité complet de l'art de l'abaque), dont le manuscrit est conservé à la Bibliothèque nationale centrale de Florence[1]. Une édition complète des passages concernant l'astronomie fut publiée en 1662 à Florence, sous le titre : Pratricha d'astorlogia dal Codici[2].

Art et culture[modifier | modifier le code]


  • Tsurezure gusa (Propos des moments perdus, ou Les heures oisives) de Yoshida Kenkô, écrit au Japon vers 1330.
  • Rédaction au Mexique du Mariage royal mixtèque, manuscrit enluminé en peau de daim, un des rares à nous être parvenu après les destructions de la conquête espagnole.
  • Traités contre le pouvoir temporel des papes de Guillaume d'Ockham.
  • Boccace rédige Il filocolo, sa première romance en prose (1336-1338) et un poème en ottava rima, Il filostrato (Le Philostrate v. 1338)[3].

Économie et société[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fonds principal, II.IX.57 — Manuscrits du XIVe siècle
  2. Cet ouvrage a été réédité de nos jours par l'Université de Sienne (Università degli studi di Siena) avec une introduction par Brunetto Piochi (Sienne, 1985), dans les Cahiers du Centre d'études sur les mathématiques médiévales n° 14 (Quaderni del Centro studi della matematica medioevale).
  3. Anthologie de la littérature italienne, par Jean-Luc Nardone, Nardonne/perli, Antonello Perli Publié par Presses Univ. du Mirail, 1999 (ISBN 2858165092 et 9782858165094)
  4. Les Paysans de Languedoc, par Emmanuel Le Roy Ladurie Publié par S. E. V. P. E. N., 1966
  5. Ľubomír Lipták, traduit par Sabine Bollack Petite histoire de la Slovaquie Institut d'études slaves, 1996