Angie Stone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stone.
Angie Stone
Description de cette image, également commentée ci-après

Angie Stone en concert à Stockholm, en Suède.

Informations générales
Nom de naissance Angela Laverne Brown
Naissance (54 ans)
Columbia, Caroline du Sud, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteuse, productrice, actrice
Genre musical Soul, neo soul[1]
Instruments Voix, clavier
Années actives Depuis 1980
Labels Arista Records (1999-2004), J Records (2004-2007), Stax Records (depuis 2007)

Angie Stone, née le à Columbia, en Caroline du Sud, est une chanteuse, productrice et actrice américaine. Elle est considérée comme l'une des artistes pionnières du mouvement neo soul, au même titre qu'Erykah Badu, D'Angelo ou Maxwell. Au début des années 1990, elle devient membre du trio de RnB Vertical Hold.

En 1999, Stone publie son premier album solo, Black Diamond au label Arista Records, certifié disque d'or[2] et son single RnB single No More Rain (In This Cloud). Après son transfert à J Records, elle publie l'album et disque d'or[2] Mahogany Soul en 2001, qui contient le single à succès Wish I Didn't Miss You. Elle compte depuis cinq autres albums : Stone Love (2004), The Art of Love and War (2007), Unexpected (2010), Rich Girl (2012), et Dream (2015). Stone participe aux séries télévisées Celebrity Fit Club diffusée sur la chaîne américaine VH1, et RnB Divas sur TV One, puis tourne dans des films comme The Fighting Temptations, Pastor Brown et School Gyrls[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]

Angie Stone est née à Columbia, en Caroline du Sud, où elle commence à chanter du gospel à l'église[2].

Au début des années 1980, Angi, connue à l'époque sous le pseudonyme d'Angie B., est rappeuse au sein de The Sequence, groupe féminin de hip-hop/funk à succès. Leur single Funk You Up connait un grand succès, atteignant la 15e place des charts black américains (NB : Angie chantera une reprise de ce tube sur Love of My Life Worldwide en 2003, extrait de l'album Worldwide Underground d'Erykah Badu). Ensuite, elle travaille avec le groupe d'electro-funk Mantronix et refait surface dans les années 1990 en tant que membre du trio RnB Vertical Hold[2], qui sort le populaire single Seems You're Much Too Busy ainsi que deux albums : A Matter of Time (1993) et Head First (1995).

En 1996, elle travaille avec Gerry DeVaux, le cousin de Lenny Kravitz et ensemble avec Charlie Mole, ils forment Devox. Le groupe sort un album Devox Featuring Angie B. Stone, uniquement publié au Japon chez Toshiba-EMI et contenant des compositions de Stone[3]. Elle chante également des chœurs sur 5, le cinquième album de Lenny Kravitz, publié en 1998. Elle participe aussi aux crédits d'écriture des deux premiers albums du chanteur D'Angelo, Brown Sugar (1995) et Voodoo (2000), et l'accompagne lors de ses concerts en tant que choriste. Sa liaison amoureuse avec le chanteur donne naissance à un fils, Michael Jr.

1999–2005[modifier | modifier le code]

Son premier album solo, Black Diamond, est publié le chez Arista Records et finit par devenir disque de platine. Suit un deuxième album, Mahogany Soul, le , lui aussi certifié platine, puis Stone Love, le sur le label de Clive Davis, J Records. Le , paraît son quatrième album, The Art of Love and War, chez la légendaire maison Stax Records, jadis concurrente principale de la Motown. Angie devient ainsi la première artiste de la nouvelle génération de chanteurs soul à être signée sur le label, qui compte dans ses rangs des grands noms comme Otis Redding ou Isaac Hayes. Elle participe également, en 2003, à Conception, un album consacré à Stevie Wonder comprenant des reprises de ses tubes par quelques grands de la musique tels qu'Eric Clapton, Stephen Marley, Marie J. Blige, et Brian Mc Knight.

Les chansons en solo de Stone sont significativement soul et utilisent des samples d'artistes notables. Par exemple, son premier single solo, No More Rain (In This Cloud), sample Neither One of Us de Gladys Knight and the Pips, et Wish I Didn't Miss You, le single le plus glorieux de Stone, sample Back Stabbers des O'Jays. The New York Times note : « [Stone] considère sa musique soul. pas du funk, du RnB, du hip-hop, de l'urban, mais de la soul, la pop séculaire accompgnée de gospel[1],[4]. »

2006–2011[modifier | modifier le code]

Stone sur scène au North Sea Jazz Festival de Rotterdam, aux Pays-Bas, le 11 juillet 2008.

Lors d'un entretien à BBC 1Xtra le 27 août 2006, Stone annonce sa signature à Stax Records. Son quatrième album, The Art of Love and War, une référence à ses derniers jours à J Records, est publié le 15 octobre 2007[5]. Le premier single s'intitule Baby et fait participer Betty Wright. Son clip vidéo fait participer Mike Epps et la gagnante de America's Next Top Model, Cycle 3 Eva Pigford.

Stone publie son cinquième album solo, Unexpected au Royaume-Uni le , sur Stax Records. Lors d'un entretien avec Pete Lewis de Blues and Soul en janvier 2010, elle explique les coulisses de Unexpected : « C'est comme si j'avais déjà publié quatre albums descents. Je sentais que c'était plus prudent de passer à autre chose. Et musicalement parlant, je voulais M'AMUSER ! Je voulais faire quelque chose dans le genre jam, comme ça, on pouvait s'amuser en concert et prouver au gens qu'il ne faut savoir s'amuser dans la vie[6]. »

Depuis 2012[modifier | modifier le code]

En 2012, Stone signe à Saguaro Road Records, label de Time-Life, et publie l'album Rich Girl le . L'actor Malcolm-Jamal Warner contribue à un interlude spoken word dans le style poésie-slam[7].

Le 6 novembre 2015, Stone publie son septième album, Dream, à Shanachie Entertainment en collaboration avec TopNotch Music et Conjunction Entertainment[8]. Le premier single de l'album, 2 Bad Habits, est publié en septembre 2015[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Stone est mère d'un garçon et d'une fille. Dans les années 1990, Stone devient la petite amie du chanteur de neo soul D'Angelo pendant quatre ans. Leur fils, Michael D'Angelo Archer II[10], est né en 1998. La fille de Stone, Diamond, est née en 1984 et est issue de son mariage avec Rodney Stone (aussi connu sous le nom de Lil' Rodney C!, du groupe de hip-hop Funky Four Plus One). Diamond contribue aux parties vocales de la chanson Baby} de Stone[11]. Diamond donne naissance au petit fils de Stone en 2008, et un autre enfant en 2012[12].

Stone réside à Atlanta, en Géorgie, avec son fils Michael, et son petit ami et manager, Ashanti Graves, père de deux enfants[5],[13],[14].

Stone est diagnostiquée d'un diabète de type 2 en 1999[15].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Black Diamond
  • 2001 : Mahogany Soul
  • 2004 : Stone Love
  • 2007 : The Art of Love and War
  • 2009 : Unexpected
  • 2012 : Rich Girl
  • 2015 : Dream

Best-of[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Stone Hits: The Very Best of Angie Stone

Singles[modifier | modifier le code]

Année Single Meilleure position Album
U.S. U.S. R&B U.S. dance Royaume-Uni AUS
1999 No More Rain (In This Cloud) 56 9 Black Diamond
2000 Life Story 22
Everyday 52
Keep Your Worries (Guru featuring Angie Stone) 99 57 Streetsoul
2001 U Make My Sun Shine (avec Prince) 59 108
Brotha Part II (featuring Alicia Keys & Eve) 52 13 37 Mahogany Soul
2002 Wish I Didn't Miss You 79 31 1 30 7
More Than a Woman (avec Calvin Richardson) 63
2003 Bottles and Cans 18
Signed, Sealed, Delivered I'm Yours
(Blue featuring Stevie Wonder & Angie Stone)
11 31 Guilty
2004 I Wanna Thank Ya (featuring Snoop Dogg) 61 1 31 Stone Love
Stay for a While (featuring Anthony Hamilton) 70
U-Haul 68
2005 I Wasn't Kidding 17 Stone Hits: The Very Best of Angie Stone
2007 Baby (featuring Betty Wright) 103 22 3 The Art of Love and War
2009 I Ain't Hearin' U Unexpected

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Soul Train Music Awards : « meilleur single solo de RnB/soul » pour No More Rain (In This Cloud) et « meilleur nouvelle artiste solo de RnB/soul ou rap »
  • 2004 : Edison Award (récompenses hollandaises) pour l'album Stone Love

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Grammy Awards : « meilleur enregistrement RnB par un duo ou un groupe vocal » pour le titre More Than a Woman avec Joe
  • 2004 : Grammy Awards : « meilleur enregistrement féminin de RnB vocal » pour le titre U-Haul
  • 2007 : Grammy Awards : « meilleur enregistrement RnB par un duo ou un groupe vocal » pour le titre Baby avec Betty Wright

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Jon Pareles, « SOUL REVIEW; Straight Talk and Uplift »,‎ (consulté le 23 octobre 2013).
  2. a, b, c, d et e (en) « Angie Stone / Biography », Billboard.com (consulté le 23 octobre 2013).
  3. (en) « angie stone », Soulwalking (consulté le 23 octobre 2013).
  4. (en) Ann Powers, « POP REVIEW; Gospel and Earthy Asides by a Preacher of the Everyday »,‎ (consulté le 23 octobre 2013).
  5. a et b (en) « The Stone Age: Angie Stone on her new album, fiance and D'Angelo », Essence,‎ (consulté le 23 octobre 2013).
  6. (en) Pete Lewis, « Angie Stone: Hard Act to Follow », sur Blues and Soul (consulté le 23 octobre 2013).
  7. (en) Bill Friskics-Warren, « Angie Stone, Rich Girl album review »,‎ (consulté le 23 octobre 2013).
  8. (en) https://itunes.apple.com/us/album/dream/id1045532505
  9. (en) « Angie Stone Announces New Album for Release This November », YouKnowIGotSoul,‎ (consulté le 28 août 2015).
  10. (en) « Angie Stone Delivers Southern Comfort », Essence,‎ (consulté le 23 octobre 2013).
  11. (en) Angie Stone Interview on Michael Baisden Radio show.
  12. (en) David A. Mitchell, « Angie Stone: Doing What She’s Gotta Do! », Amalgamation Magazine,‎ (consulté le 23 octobre 2013).
  13. (en) « Angie Stone Planning To Wed In The Bahamas », Starpulse.com,‎ (consulté le 23 octobre 2013)
  14. (en) Cedric Broddie, « Angie Stone 50th Birthday Surprise », GospelCONNOISSEUR.COM,‎ (consulté le 23 octobre 2013).
  15. (en) Sabrina Ford, « 'Unexpected': Angie Stone's New Album and Lifestyle », Essence,‎ (consulté le 23 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :