Alphonse Monchablon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alphonse Monchablon
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Mouvement
Enfant
Distinctions
Œuvres principales
Triomphe du christ sur le paganisme, Remiremont, musée Charles-de-Bruyères.

Xavier Alphonse Monchablon né à Avillers (Vosges) le et mort à Paris le (à 71 ans) est un peintre français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jean-Nicolas Monchablon, instituteur, mais aussi artiste peintre amateur, et de Victoire François, Alphonse Monchablon apprend la lithographie à Mirecourt. Il entre en 1856 à l'École des beaux-arts de Paris, où il sera l'élève de S. Cornu et de Charles Gleyre. Il obtient le deuxième prix de Rome en 1862, puis le premier prix en 1863 pour Joseph reconnu par ses frères, et débute au Salon de 1866. Il mène ensuite une brillante carrière avec de nombreuses reconnaissances officielles (médailles en 1869, 1874, et 1889 à l'Exposition universelle de Paris)[2].

Il s'est consacré essentiellement au portrait et à de grandes fresques à thème religieux, dans un style académique. Une partie de son œuvre s'inscrit dans le courant religieux et nationaliste de la Lorraine amputée par l'Annexion de 1870.

Chevalier de la Légion d'honneur en 1897, il obtient la médaille d'argent en 1900 à l'Exposition universelle de Paris. Il décore plusieurs églises parisiennes de ses peintures[3].

Une de ses œuvres, Les Saints de la Vosge, est conservée au musée du Verre, du Fer et du Bois d'Hennezel-Clairey (Vosges).

Il est le père du peintre Édouard Monchablon (1879-1914). Sa sœur Nelly (née en 1836-1877) épousa en 1856 le peintre William Bouguereau.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Joseph se fait reconnaître par ses frères (1863), Paris, École nationale supérieure des beaux-arts.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il n'a pas de lien de parenté directe avec le peintre homonyme Jan Monchablon.
  2. histoire-vesinet.org.
  3. Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 9, éditions Gründ, , 13440 p. (ISBN 2700030346), p. 742.
  4. Base Joconde.
  5. Base Joconde.
  6. Base Joconde.
  7. fondation-patrimoine.org.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Un musée en forêt de Vôge, Association Saône Lorraine, non daté, [1986 ?] Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 9, éditions Gründ, , 13440 p. (ISBN 2700030346), p. 742.
  • Jean-François Michel, « Xavier-Alphonse Monchablon », in: Albert Ronsin (dir.), Les Vosgiens célèbres. Dictionnaire biographique illustré, Vagney, Éditions Gérard Louis, 1990, p. 260 (ISBN 2-907016-09-1) (en ligne).
  • Nécrologie d'Alphonse Monchablon, Bulletin des sociétés artistiques de l'Est, 1907, pp. 34-35 (en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]