Alpes noriques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de la « Partition des Alpes » (Partizione delle Alpi) adoptée en 1926, les Alpes noriques en 17.

Les Alpes noriques (en italien : Alpi Noriche, en allemand : Norische Alpen) sont un ensemble des Alpes orientales centrales compris entre la vallée de l'Inn au nord-ouest, la vallée de l'Enns au nord et celle de la Drave au sud, entre l'Autriche et l'Italie, et plus infimement en Slovénie. La Mur s'écoule également au sein de cet ensemble, en direction de l'est.

La dénomination fait référence au Norique (Noricum), un ancien royaume celtique sur le territoire de l'actuelle Autriche qui s'est constitué au IIe siècle av. J.-C. et, par la suite, est devenu une province de l'Empire romain. Ce terme est mentionné dans les Annales regni Francorum du IXe siècle. Au XIXe siècle, toute les massifs des Alpes orientales entre le Danube et la Drave étaient regroupés sous la désignation des « Alpes noriques » (Noricae).

Selon la classification de la « Partition des Alpes » (Partizione delle Alpi) adoptée en 1926, les Alpes noriques comprennent (d'ouest en est) :

Quelques-uns des principaux sommets sont :

Selon la Subdivision orographique internationale unifiée du système alpin (SOIUSA), la section des « Alpes noriques » ou « Alpes de Styrie et de Carinthie » (SZ.19) comprend seulement les Alpes de Gurktal au sud-est du col de Turracher Höhe et les Alpes de Lavanttal, dont le plus haut sommet est le Grosser Rosennock (2 440 m).

Articles connexes[modifier | modifier le code]