Albert Malet (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malet.
Albert Malet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
ThélusVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Société d'histoire contemporaine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire
Sous-lieutenant (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflits
Distinction

Albert Malet (Clermont-Ferrand, 3 mai 1864 - Thélus, 25 septembre 1915) est un historien et auteur de manuels scolaires français, usuellement appelés Malet et Isaac, tué durant la Première Guerre mondiale.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Une œuvre de vulgarisateur scolaire[modifier | modifier le code]

Plaque de la rue Albert-Malet à Paris
  • Recruté comme collaborateur de la monumentale Histoire Générale dirigée par Ernest Lavisse, il est ensuite choisi par celui-ci pour rédiger et diriger une série de nouveaux manuels d'histoire après la refonte des programmes scolaires de 1902.
  • Albert Malet émet en 1904 l'hypothèse d'un rapport entre l'armée et la nation sous l'Ancien Régime, dès les guerres de succession d'Espagne de 1708-1712.
  • Il publie plusieurs volumes destinés à l'enseignement secondaire : L'Antiquité - Orient - Grèce - Rome (en collaboration avec Charles Maquet, 1902), Les temps modernes (1498-1789) (1904), Le Moyen Âge et le commencement des temps modernes (1903-1904), L'époque contemporaine (1905), Histoire de France et notions sommaires d'histoire générale jusqu'en 1610 (1906), Histoire de France et notions sommaires d'histoire générale de 1610 à 1789 (1909), Histoire moderne (1498-1715) (1909), Histoire de France et notions sommaires d'histoire générale jusqu'à la Révolution (1910), Histoire de France et notions sommaires d'histoire générale depuis la Révolution jusqu'en 1875 (1911), XVIIIe siècle Révolution Empire (1715-1815) (1914), XIXe siècle (1815-1900) (1914).
  • La marque de fabrique de ce fertile vulgarisateur est l'importance donnée à l'histoire militaire et à la pédagogie par l'illustration.
  • Bien qu'ils se soient peu connus, son nom est resté associé à celui du plus célèbre de ses continuateurs, Jules Isaac, devenu son collaborateur peu avant la guerre à l'initiative de Lavisse. Poursuivant et amplifiant la collection de manuels scolaires initiée par Malet, que lui confient les éditions Hachette en 1923, Isaac adopta un ton plus neutre et un esprit plus internationaliste.
  • Considérés comme des classiques, leurs ouvrages ont éduqué plusieurs générations d'élèves français.

Hommages[modifier | modifier le code]

En 1933, la rue Albert-Malet dans le 12e arrondissement de Paris prend son nom.

Liens externes[modifier | modifier le code]