Albert Grünwedel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Albert Grünwedel, né le et décédé le ) est un indologue, tibétologue, archéologue et explorateur de l'Asie centrale[1]. Il est un des premiers universitaires à étudier la langue Lepcha.

Son attrait pour les études de l'Iran l'a conduit à organiser et administrer deux expéditions allemandes à Turfan[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un artiste peintre, il est éduqué dans les arts, qu'il combine avec l'étude des langues orientales comme l'avestique sous l'enseignement d'Ernst Kuhn et Ernst Trumpp[1].

À partir de 1881, pendant ses études, il travaille au Museum für Völkerkunde de Berlin[1].

Il obtient son doctorat à l'université de Munich en 1883 (et non 1879 ou 1881, comme souvent mentionné)[1].

Il fait une seconde expédition en Asie centrale vers 1904, puis à la fin de 1905, à Kashgar, en Chine de la dynastie Qing, où il rejoint le Docteur von Lecoq et pratiquent des fouilles à Koutcha et Kourla. Ils y découvrent des manuscrits nagaris et brahmis, des tablettes avec des inscriptions brahmi et kharoshti et des peintures à l'huile. Le docteur von Lecoq doit le quitter pour des raisons de santé[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (de) Albert Grünwedel, Mythologie des Buddhismus in Tibet und der Mongolei. Führer durch die lamaistische sammlung des fürsten E. Uchtomskij, Leipzig, F.A. Brockhaus, (OCLC 6844141, lire en ligne)
  • (en) Albert Grünwedel (trad. George Byres Mainwaring), Dictionary of the Lepcha-language, Berlin, Unger Bros., (OCLC 5291570)

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « GRÜNWEDEL, ALBERT », sur Encyclopedia Iranica
  2. Comité des travaux historiques et scientifiques 1907, p. 28, 29

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Vidal de la Blache (dir.), « Séance du samedi 2 février 1907 », Bulletin de géographie historique et descriptive / Comité des travaux historiques et scientifiques, Paris, Ernest Leroux,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]