Alain Bergounioux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alain Bergounioux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Office universitaire de recherche socialiste
depuis
Inspecteur général de l'Éducation nationale (d)
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Archives conservées par

Alain Bergounioux, né le à Bois-Colombes, est un historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Normalien (promotion 1970)[2], docteur en histoire (1983)[3], Alain Bergounioux est inspecteur général de l'Éducation nationale depuis 1991[4] et professeur associé à l'IEP de Paris. Il préside l’Office universitaire de recherche socialiste (OURS) depuis 2000, dirige La Revue socialiste et est conseiller auprès du premier secrétaire du Parti socialiste pour les relations avec les revues et les fondations[5].

Il a exercé différentes fonctions au sein de cabinets ministériels d’abord aux côtés de Michel Rocard quand celui-ci était Premier ministre (1988-1991) comme chargé de mission puis comme conseiller technique[6], puis auprès de Catherine Trautmann au ministère de la Culture et de la Communication (1997-1998)[7],[8] et de Michel Sapin au ministère de la Fonction publique et de la Réforme de l’État (2000-2002)[9].

En 2012, aux côtés de Rémy Schwartz et Laurence Loeffel, il s'est vu confier par le ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon une mission de réflexion sur la morale laïque à l'école. Il s'agit du rapport dont les conclusions aboutirent à l'enseignement moral et civique dont l'entrée en vigueur était prévue pour la rentrée scolaire 2015[10].

Membre depuis 2013[11] de l'Observatoire de la laïcité[12], nommé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Force ouvrière, Éditions du Seuil, 1975
  • La Social-démocratie ou le compromis, préface de Jacques Droz, Paris, Presses Universitaires de France, 1979, 216 p.
  • Le Régime social-démocrate, avec Bernard Manin, PUF, 1989
  • Léon Blum, discours politiques, 1997
  • L'Ambition et le remords : les socialistes français et le pouvoir (1905-2005), avec Gérard Grunberg, Fayard / L’espace du politique, 2005
  • Les Habits neufs de la droite, avec Caroline Werkopff-Leloup, Plon / Fondation Jean-Jaurès, 2006
  • Les Socialistes Éditions Le Cavalier bleu, coll. « Les Idées reçues », 2010
  • Le Socialisme à l’épreuve du capitalisme, avec Daniel Cohen, Fondation Jean-Jaurès / Fayard,
  • Léon Blum, le socialisme et la République, Fondation européenne d'études progressistes / Fondation Jean-Jaurès, 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]