Air Force Space Command

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Air Force Space Command
Image illustrative de l'article Air Force Space Command

Création 1982
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance United States Air Force
Type Commandement majeur
Garnison Peterson Air Force Base, Colorado
Surnom AFSC
Commandant Gen C. Robert Kehler
L'argument taille(valeur <nowiki>39 000</nowiki>) n'existe pas dans le modèle appelé
Surveillance d'un ensemble de satellites artificiels du Département de la Défense U.S. contribuant au système de positionnement introduit à l'instigation de ce commanditaire : le global positioning system.
Observation d'un tir de missile par infrarouge par un satellite de reconnaissance Space-Based Infrared System.

L'USAF Space Command est la force spatiale des États-Unis.

Créé le 1er septembre 1982, c'est l'un des principaux commandements de l'USAF.

Il a été responsable en particulier des missiles intercontinentaux à têtes nucléaires jusqu'en septembre 2009 et des systèmes de satellites artificiels militaires américains dont le GPS.

Le Global Strike Command a repris les missions nucléaires en septembre 2009.

Organisation en 2006[modifier | modifier le code]

Ce commandement emploie approximativement 40 000 personnes répartis en 7 100 militaires, 18 300 employés civils du DoD et 14 000 employés des entreprises civiles chargées d'exécuter des missions pour l'AFSPC.

Au 1er juillet 2006[1], le Space Command est constitué des unités suivantes :

L'AFSC est composée de trois Air Forces :

et de deux Direct Reporting Units:

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.afa.org/magazine/aug2006/0806space.pdf Space Almanach 2006 de Air Force Magazine]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Dans l'univers fictif de Stargate, le Stargate Command, basé à Cheyenne Mountain, est l'une des branches de l'Air Force Space Command.