Agnières (Somme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agnières (homonymie).

Agnières
Agnières (Somme)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Amiens
Canton Poix-de-Picardie
Intercommunalité Communauté de communes Somme-Sud-Ouest
Commune Hescamps
Statut Commune associée
Code postal 80290
Code commune 80007
Démographie
Population 148 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 49° 43′ 06″ nord, 1° 54′ 11″ est
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Hescamps
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 15.svg
Agnières

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 15.svg
Agnières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Agnières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Agnières

Agnières, commune associée d'Hescamps, est une ancienne commune française, située dans le département de la Somme en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans le canton de Poix-de-Picardie, l'ancienne commune d'Agnières est à la limite Sud de la Somme, à courte distance de Sarcus, dans l'Oise.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Nous pouvons relier le toponyme Agnières au radical celte Ana- signifiant « marais » et suffixe romain masculin -arium, puis féminin pluriel -aria au sens collectif : « ensembles de marais »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Agnières perd son autonomie administrative en 1972, elle est intégrée à Hescamps.

Administration[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune entre 1793 et 1973, dans la commune associée de 1973 à 2016 et dans la commune déléguée depuis 2017. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune déléguée, le premier recensement exhaustif, lié à celle de Colombey-les-Deux-Églises, entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3],[Note 1].

En 2014, la commune associée comptait 148 habitants, en diminution de −0,67 % par rapport à 2009 (Somme : 0,32 % , France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
410401431387391362356338325
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
326302306279278276274261221
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
205195209182183180185208191
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009 2014 -
171145----149148-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'Église Saint-Vaast d'Agnières, édifiée dans la première moitié du XIIIe siècle, dont la nef et le clocher-porche ont été reconstruits aux XVIe et XVIIe siècles[6],[7]


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Page 104 - (ISBN 2600028838)
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  6. Jean-Charles Capronnier, Christian Corvisier, Bertrand Fournier, Anne-Françoise Le Guilliez, Dany Sandron, Picardie gothique, Tournai, Casterman, 1995 (ISBN 2 - 203 - 62 004 - 8)
  7. Notice no PA00116180, base Mérimée, ministère français de la Culture