Acétate d'isobutyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Acétate d'isobutyle
Acétate d'isobutyle
Identification
Nom UICPA éthanoate de 2-méthylpropyle
Synonymes

acétate de 2-méthylpropyle

No CAS 110-19-0
No EINECS 203-745-1
PubChem 8038
ChEBI 50569
FEMA 2175
SMILES
InChI
Apparence liquide incolore à l'odeur fruité
Propriétés chimiques
Formule brute C6H12O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 116,1583 ± 0,0062 g/mol
C 62,04 %, H 10,41 %, O 27,55 %,
Propriétés physiques
fusion −98,9 °C [2]
ébullition 118 °C [2]
Solubilité 6,7 g·l-1 (eau,20 °C) [3]
Paramètre de solubilité δ 17,0 MPa1/2 (25 °C)[4]
d'auto-inflammation 420 °C [2]
Point d’éclair 18 °C [2]
Limites d’explosivité dans l’air 1,310,5 %vol [2]
Pression de vapeur saturante 20 mbar à 20 °C
33 mbar à 30 °C
88 mbar à 50 °C [2]
Viscosité dynamique 0,69 mPa·s à 20 °C [5]
Point critique 287,65 °C, 30,1 bar [6]
Thermochimie
Δvap 35,9 kJ·mol-1 [6]
Cp 240,2 J·K-1·mol-1 (liquide,16,85 °C) [6]
PCI -3 534 kJ·mol-1 (liquide)[6]
Propriétés optiques
Indice de réfraction n^{ 20 }_{ D }  1,390 [5]
Précautions
Directive 67/548/EEC[8]
Facilement inflammable
F



Transport[2]
33
   1213   
NFPA 704[9]

Symbole NFPA 704

 
SIMDUT[10]
B2 : Liquide inflammable
B2,
Écotoxicologie
DL50 13,4 g·kg-1 (rat, oral) [3]
LogP 1,78 [2]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'acétate d'isobutyle est un ester de formule brute C6H12O2 utilisé principalement comme solvant dans l'industrie de la peinture et des laques. Il est également présent dans les parfums[11].

Propriétés physico-chimiques[modifier | modifier le code]

L'acétate d'isobutyle est miscible avec de nombreux produits organiques notamment le nitrate de cellulose, le dammar, le colophane, ainsi que des résines composées de cétones, de maléates, d'urées et de mélamines. Les résines phénoléiques sont également bien solubilisées par ce solvant. Les polymères tels que le polystyrène, le polyvinylacétate, le polyacrylate ainsi que les graisses et huiles sont relativement bien dilués[5].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Pour sa plus grande volatilité notamment par rapport à l'acétate de butyle, il est utilisé dans les laques contenant du nitrate de cellulose. Il sert également de diluant pour les peintures à base de polyuréthane[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c, d, e, f, g et h Entrée de « Isobutyle acetate » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 17 juin 2010 (JavaScript nécessaire)
  3. a et b (en) « Isobutyl acetate » sur ChemIDplus, consulté le 17 juin 2010
  4. (en) James E. Mark, Physical Properties of Polymer Handbook, Springer,‎ 2007, 2e éd., 1076 p. (ISBN 0387690026, lire en ligne), p. 294
  5. a, b, c et d (en) Dieter Stoye, Solvents, Wiley-VCH Verlag GmbH & Co, coll. « Ullmann's Encyclopedia of Industrial Chemistry »,‎ 15 juin 2000 (DOI 10.1002/14356007.a24_437, présentation en ligne)
  6. a, b, c et d (en) « Isobutyl acetate » sur NIST/WebBook, consulté le 17 juin 2010
  7. (en) Carl L. Yaws, Handbook of Thermodynamic Diagrams, vol. 2, Huston, Texas, Gulf Pub. Co.,‎ 1996 (ISBN 0-88415-858-6)
  8. « acétate d'isobutyle » sur ESIS, consulté le 17 juin 2010
  9. UCB Université du Colorado
  10. « Acétate d'isobutyle » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 17 juin 2010
  11. (en) Philip Copestake et Heath Malcolm, Butyl acetates, Geneva, World Health Organization,‎ 2005 (ISBN 92-4-153064-2)