7e régiment de tirailleurs sénégalais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

7e régiment de tirailleurs sénégalais
Image illustrative de l’article 7e régiment de tirailleurs sénégalais
insigne régimentaie du 7e régiment de tirailleurs sénégalais

Création 1903
Dissolution 1958
Pays Drapeau de la France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment de tirailleurs sénégalais
Rôle Infanterie

Le 7e régiment de tirailleurs sénégalais (ou 7e RTS) était un régiment français, faisant partie des unités de l’armée coloniale.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Colonels/chef-de-brigade[modifier | modifier le code]

  • 1947-1949 : colonel Bazillon

Historique des garnisons, combats et batailles du 7e RTS[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Fin 1944, le 7e RTS est cantonné à Dakar. Il participe à l’opération de répression de la manifestation du camp de Thiaroye[1].

De 1945 à nos jours[modifier | modifier le code]

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régiment[modifier | modifier le code]

Devise[modifier | modifier le code]


Décorations[modifier | modifier le code]

Insigne[modifier | modifier le code]

« Un fort du Sénégal bistre à deux tours parlongues dont l’ouverture en trapèze laisse apparaître une carte de l’AOF d’argent, une mer bleue et cinq têtes contournées de Sénégalais coiffés de la chéchia rouge, flanquées de quatre baïonnettes d’or. Le fort brochant sur l’ancre de la coloniale d’or et portant en chef les signes 7e RTS »

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julien Fargettas « La révolte des tirailleurs sénégalais de Tiaroye », Vingtième Siècle. Revue d'histoire 4/2006 (no 92), p. 124

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]