663

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chronologies
Années :
660 661 662  663  664 665 666
Décennies :
630 640 650  660  670 680 690
Siècles :
VIe siècle  VIIe siècle  VIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 663 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]


  • Les Arabes occupent temporairement Kaboul[2].
  • Première ascension du "Mont Fuji" par un moine Bouddhiste.

Europe[modifier | modifier le code]

  • Printemps : l'empereur Constant II débarque ses troupes à Tarente et entreprend la reconquête du duché lombard de Bénévent avec des renforts napolitains. Il profite des querelles religieuses et des usurpations militaires qui agitent l’Italie et l’Afrique pour prendre quelques places aux Lombards. Il tente de reprendre Bénévent mais doit lever le siège après l'intervention du roi des Lombards Grimoald. Il part pour Naples et subit en route une défaite par le comte de Capoue Mitola sur le fleuve Calore en Campanie. Son général Saburrus connait un nouveau revers à la tête de troupes napolitaines à Forino[3].
  • 5 juillet : Constant II se rend à Rome où il est reçu en grande pompe par le pape Vitalien, puis pille la ville. Après 12 jours, il retourne à Naples, puis de nouveau battu par les Lombards à Reggio de Calabre il s’installe début septembre à Syracuse où il peut compter sur sa flotte[3].


Naissances en 663[modifier | modifier le code]

Décès en 663[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Catholic Church in Korea, par Juan G. Ruiz de Medina Istituto Storico S.I., 1991
  2. Les barbares, par Louis Halphen Presses universitaires de France, 1948
  3. a et b Histoire du Bas-Empire, par Charles Le Beau, Hubert Pascal Ameilhon De l'imprimerie de Firmin Didot, 1830

Liens externes[modifier | modifier le code]