Années 670

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

VIe siècle | VIIe siècle | VIIIe siècle

Années 650 | Années 660 | Années 670 | Années 680 | Années 690

670 | 671 | 672 | 673 | 674 | 675 | 676 | 677 | 678 | 679


Événements[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

  • Période d'anarchie en Gaule. Indépendance de l'Aquitaine. Guerres entre la Neustrie et l'Austrasie.
    • Le commerce et l’industrie sont définitivement ruinés. Le pays se divise en fragments indépendants et hostiles : Austrasie, Neustrie, Aquitaine. L’autorité échappe aux rois Mérovingiens pour tomber aux mains des maires du Palais, majordomes et ministres des finances. Autour de la fonction, des luttes sans merci se livrent entre les grandes familles, beaucoup plus riches et puissantes que les rois qui se sont dépouillés pour obtenir leur faveur. La famille des Pippinides prospère le long du nouvel axe économique, la Meuse, où ont été recensés plus de 90 grands domaines lui appartenant.
  • Vers 666/670 : des moines ramènent à Fleury-sur-Loire des reliques supposés de Benoît de Nursie et des manuscrits dérobés au Mont Cassin[1].
  • Échec des attaques de Constantinople par la flotte arabe de Muawiya, repoussée par le feu grégeois (669, 674). Elle menace Rhodes, Chypre et la Crète.
  • L’Empire des Avars se replie sur les territoires de l’actuelle Hongrie, en y accueillant les fragments d’un autre peuple venu des steppes (turco-bulgare ou finno-ougrien ?). Une période plus paisible commence, qui développe un artisanat raffiné (objets ciselés ornés « de griffes et de rinceaux »).
  • Début de la conversion des Croates et des Serbes au christianisme.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Adéodat II - Agathon (pape) - Childéric II - Clovis III - Constantin IV - Cuthbert de Lindisfarne - Ébroïn - Oqba Ibn Nafaa - Pépin de Herstal - Thierry III - Wamba - Wilfrid d'York

Notes et références[modifier | modifier le code]