6. Flak-Division

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

6. Flak-Division
Création
Dissolution
Pays Flag of Germany (1935–1945).svg Allemagne
Allégeance Wehrmacht
Branche Regulation WW II Upperwing Balkenkreuz.png Luftwaffe
Type Division de la Luftwaffe
Rôle Flak
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 6. Flak-Division[1] (6e division de Flak) est une division de lutte antiaérienne de la Luftwaffe allemande au sein de la Wehrmacht durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

La 6. Flak-Division est mise sur pied le 1er septembre 1941 à Bruxelles à partir du Luftverteidigungskommando 6.

Le 1er avril 1942, la division est remplacée par la 16. Flak-Division et est transférée à la Luftflotte 1 dans le Nord de la Russie. Son état major prend ses quartiers à Medved.

En décembre 1943, le Stab/Flak-Regiment 136 (mot.) (Flakgruppe Ostland) rejoint la division, et la quitte en février 1944, remplacé par le Stab/Flak-Regiment 41 (mot.) qui la quitte en avril 1944 pour y revenir en juillet 1944, remplaçant le Stab/Flak-Regiment 151 (mot.), mais qui reviendra à la division en août 1944.

En septembre 1944, le Stab/Flak-Regiment 136 (mot.) est ré-affectée à la division, quand cette dernière quitte l'Allemagne, suivi du Stab/Flak-Regiment 164 (mot.) en octobre 1944. À la même date, le Stab/Flak-Regiment 136 (mot.) quitte encore une fois la division pour une affectation dans la 18. Flak-Division.

La division combat au sol dans la Poche de Courlande en 1945 et se rend aux forces alliées soviétiques dans la région de Libau.

Commandement[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
General Job Odebrecht (en)
Generalleutnant Werner Anton (en)

Chef d'état-major(Ia)[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
? Major Kurt Lotz
Major Clemens Martin
Hauptmann Erhard Richter

Organisation[modifier | modifier le code]

Rattachement[modifier | modifier le code]

Début Fin Commandement
Luftgau-Kommando Belgien-Nordfrankreich
Luftflotte 1
Luftwaffenkommando Kurland

Unités subordonnées[modifier | modifier le code]

Formation le 1er septembre 1941 :

  • Stab/Flak-Regiment 8 (Flakgruppe Rotterdam)
  • Stab/Flak-Regiment 111 (Flakgruppe Amsterdam)
  • Stab/Flak-Regiment 129 (Flakgruppe Dunkirk)
  • Stab/Flak-Regiment 132 (Flakgruppe Boulogne)
  • Stab/Flak-Regiment 431 (Flakgruppe Lille)
  • Luftnachrichten-Abteilung 126

Organisation au 1er septembre 1942 :

Organisation au 22 juin 1943 :

  • Stab/Flak-Regiment 151 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 164 (mot.)
  • Luftnachrichten-Betriebs-Kompanie 126

Organisation au 1er novembre 1943 :

  • Stab/Flak-Regiment 43 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 151 (mot.)
  • le.Heimat-Bttr. 6./I
  • Luftnachrichten-Betriebs-Kompanie 126

Organisation au 1er septembre 1944 :

  • Stab/Flak-Regiment 41 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 43 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 151 (mot.)
  • Flak-Transport-Bttr. 6./VI, 14./VI, 15./XI et 28./IV
  • Luftnachrichten-Betriebs-Kompanie 126

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Georges Bernage & François de Lannoy, Dictionnaire historique de la Luftwaffe et de la Waffen-SS, Éditions Heimdal, 1998
  • (de) Karl-Heinz Hummel:Die deutsche Flakartillerie 1935 - 1945 - Ihre Großverbände und Regimenter, VDM Heinz Nickel, 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pour une explication de la signification des désignations des unités de la Luftwaffe: voir Organisation de la Luftwaffe (1933-1945)