16. Flak-Division

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
16. Flak-Division
Création
Dissolution
Pays Flag of the German Reich (1935–1945).svg Allemagne
Allégeance Wehrmacht
Branche Regulation WW II Upperwing Balkenkreuz.png Luftwaffe
Type Division de la Luftwaffe
Rôle Flak
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 16. Flak-Division[1] (16e division de Flak) est une division de lutte antiaérienne de la Luftwaffe allemande au sein de la Wehrmacht durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

La 16. Flak-Division est mise sur pied le 1er mars 1942 à Lille en France pour remplacer la 6. Flak-Division transférée sur le front de l'Est.

Le stab/Flak-Regiment 95 (v) et le Stab/Flak-Regiment 656 (v) quitte la division et rejoignent la 18. Flak-Brigade en décembre 1943.

Le Stab/Flak-Regiment 11 (mot.) et le Stab/Flak-Regiment 20 (mot.) rejoignent la division en mars 1944 tandis que le Stab/Flak-Regiment 37 (mot.) devient le Stab/Flak-Sturm-Regiment 3 en mai 1944 et quitte la division.

La division est réorganisée en juin 1944, quand le Stab/20. Flak-Brigade arrive, et prend le contrôle des régiments sous la division.

En juillet 1944, la division se retire de la Belgique vers les Pays-Bas après l'invasion alliée de la France.

Puis, en septembre 1944, la division est de nouveau réorganisée.

Le 9 février 1942, la division est renommée VI. Flakkorps.

Commandement[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
Generalleutnant Kurt Steudemann
Generalleutnant Rudolf Eibenstein
Generalmajor Friedrich-Wilhelm Deutsch (de)

Chef d'état-major (Ia)[modifier | modifier le code]

Début Fin Grade Nom
 ?  ?  ?  ?
Major Walter Brett

Organisation[modifier | modifier le code]

Rattachement[modifier | modifier le code]

Début Fin Commandement
Luftgau-Kommando Belgien-Nordfrankreich
III. Flakkorps
Luftwaffenkommando West

Unités subordonnées[modifier | modifier le code]

Formation le 1er mars 1942 :

Organisation au 1er février 1943 :

  • Stab/Flak-Regiment 8 à Rotterdam
  • Stab/Flak-Regiment 37 à Watten
  • Stab/Flak-Regiment 95 à Anvers
  • Stab/Flak-Regiment 129 à Dunkerque
  • Stab/Flak-Regiment 132 à Boulogne
  • Stab/Flak-Regiment 431 à Lille
  • Stab/Flak-Regiment 656 à Beauvais
  • Luftnachrichten-Abteilung 136

Organisation au 1er novembre 1943 :

  • Stab/Flak-Regiment 37 (mot.) à Watten
  • Stab/Flak-Regiment 95 (v) à Anvers
  • Stab/Flak-Regiment 129 (mot.) à Dunkerque
  • Stab/Flak-Regiment 132 (mot.) à Boulogne
  • Stab/Flak-Regiment 431 (mot.) à Lille
  • Stab/Flak-Regiment 656 (v) à Beauvais
  • Luftnachrichten-Abteilung 136

Organisation au 1er mars 1944 :

  • Stab/Flak-Regiment 37 (mot.) à Watten
  • Stab/Flak-Regiment 129 (mot.) à Dunkerque
  • Stab/Flak-Regiment 132 (mot.) à Boulogne
  • Stab/Flak-Regiment 431 (mot.) à Lille
  • Luftnachrichten-Abteilung 136

Organisation au 1er juin 1944 :

  • Stab/Flak-Regiment 11 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 20 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 129 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 132 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 431 (mot.)
  • Luftnachrichten-Abteilung 136

Organisation au 1er juillet 1944 :

  • Stab/20. Flak-Brigade (b.mot.)

Organisation au 1er octobre 1944 :

  • Stab/Flak-Regiment 11 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 20 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 129 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 132 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 195 (v)
  • Luftnachrichten-Abteilung 136

Organisation au 1er novembre 1944 :

  • Stab/Flak-Regiment 11 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 20 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 87 (v)
  • Stab/Flak-Regiment 100 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 111 (v)
  • Stab/Flak-Regiment 129 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 132 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 195 (v)
  • Luftnachrichten-Abteilung 136

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Georges Bernage & François de Lannoy, Dictionnaire historique de la Luftwaffe et de la Waffen-SS, Éditions Heimdal, 1998
  • (de) Karl-Heinz Hummel:Die deutsche Flakartillerie 1935 - 1945 - Ihre Großverbände und Regimenter, VDM Heinz Nickel, 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pour une explication de la signification des désignations des unités de la Luftwaffe: voir Organisation de la Luftwaffe (1933-1945)