1re armée régionale (Japon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

1re armée régionale
第1方面軍
Création
Dissolution
Pays Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Type Infanterie
Rôle Armée
Garnison Mukden
Surnom Vif (鋭,Ei)
Batailles Invasion soviétique de la Mandchourie

La 1re armée régionale (第1方面軍, Dai-ichi hōmen gun?) est une composante de l'armée impériale japonaise durant la Seconde Guerre mondiale. Basée au Nord du Mandchoukouo, elle combat l'Union soviétique dans les derniers mois de la guerre.

Histoire[modifier | modifier le code]

La 1re armée régionale japonaise est formée le au sein de l'armée japonaise du Guandong en tant que force de réserve et de garnison destinée à maintenir l'ordre public au Nord du Mandchoukouo étant donné que la plupart des divisions vétérans de l'armée du Guandong ont été envoyées sur les fronts de la guerre du Pacifique. Elle est principalement composée de réservistes peu entraînés, d'étudiants conscrits, et de miliciens, et ne dispose pas d'armes ou de matériel adéquats. Le quartier-général de l'armée est installé à Dunhua dans l'actuelle préfecture autonome coréenne de Yanbian en Chine.

Les unités de la 1re armée régionale sont incapables de résister à l'invasion soviétique de la Mandchourie à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Sans armement adapté, munitions ou commandants compétents, beaucoup d'unités de l'armée sont décimées, fuient ou se rendent en masse[1]. De nombreux survivants, dont son commandant, le général Seiichi Kita, sont faits prisonniers en Sibérie et ailleurs en Union soviétique après la reddition du Japon le [2].

Commandement[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Nom De À
1 Général Tomoyuki Yamashita 1er juillet 1942 26 septembre 1944
2 Général Seiichi Kita 26 septembre 1944 15 août 1945

Chef d'état-major[modifier | modifier le code]

Nom De À
1 Major-général Kitsuju Ayabe 1er juillet 1942 7 décembre 1942
2 Major-général Tsunamasa Shidei (en) 7 décembre 1942 16 octobre 1944
3 Major-général Tadao Teragaki 16 octobre 1944 1er avril 1945
4 Major-général Ryozo Sakurai 1er avril 1945 15 août 1945

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Glantz, The Soviet Strategic Offensive in Manchuria, 1945
  2. Frank, Downfall: The End of the Imperial Japanese Empire

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Richard B Frank, Downfall: The End of the Imperial Japanese Empire, New York, Random House, (ISBN 0-679-41424-X)
  • David Glantz, The Soviet Strategic Offensive in Manchuria, 1945 (Cass Series on Soviet (Russian) Military Experience, 7), Routledge, (ISBN 0-7146-5279-2)
  • Bernard Jowett, The Japanese Army 1931-45 (Volume 2, 1942-45), Osprey Publishing, (ISBN 1-84176-354-3)
  • Victor Madej, Japanese Armed Forces Order of Battle, 1937-1945, Game Publishing Company,
  • Daniel Marston, The Pacific War Companion: From Pearl Harbor to Hiroshima, Osprey Publishing, (ISBN 1-84176-882-0)
  • Tsuyoshi Hasegawa, Racing the Enemy: Stalin, Truman, and the Surrender of Japan, Belknap Press (ISBN 0-674-01693-9)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]