1863 en musique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1860 1861 1862  1863  1864 1865 1866
Décennies :
1830 1840 1850  1860  1870 1880 1890
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain
Retour à la chronologie générale de la musique populaire

XXIe siècleXXe siècleXIXe siècleXVIIIe siècleXVIIe siècleXVIe siècle
XVe siècleXIVe siècleXIIIe siècleXIIe siècleXIe siècleXe siècle
IXe siècleVIIIe siècleHaut Moyen ÂgeRomeGrèce

Années de la musique populaire :
1860 - 1861 - 1862 - 1863 - 1864 - 1865 - 1866
Décennies de la musique populaire :
1830 - 1840 - 1850 - 1860 - 1870 - 1880 - 1890

Événements et œuvres[modifier | modifier le code]

Couverture de la partition de When Johnny Comes Marching Home, 1863.
  • When Johnny Comes Marching Home, chanson populaire américaine, écrite pendant la Guerre de Sécession par Patrick Gilmore, compositeur et chef de fanfare d'origine irlandaise, publiée sous le pseudonyme de Louis Lambert.
  • 900 orphéons regroupant 72 000 orphéonistes sont recensés en France[1].
  • Marche des volontaires de Terrebonne, chant militaire canadien québécois composé et écrit par le sergent Chapleau sur l'air de Souviens-toi, jeune soldat et publié la même année à Montréal[2].
  • Victor Gelu, Meste Ancerro vo lou vieiugi, chanson provençale avec glossaire et notes, Marseille, Camoin frères, 23 p.[3].

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. N. Vaudin, « Au rédacteur », dans Le Temps, 14 janvier 1863, p. 3, 2e col. Lire en ligne sur Gallica.
  2. Sergent Chapleau, Marche des volontaires de Terrebonne, Typographie Eusèbe Sénécal, 4 rue Saint-Vincent, Montréal, 1863.
  3. Lire en ligne sur Gallica.
  4. Eugène Imbert, « Nécrologie - Louis-Charles Durand » , dans La Muse gauloise. Journal de la chanson par tous et pour tousn° 5, 1er mai 1863, p. 38-39.