Xavier Privas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Xavier Privas en 1904

Antoine Taravel, dit Xavier Privas, né à Lyon le et mort à Paris 16e le [1], est un chansonnier, poète, goguettier et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts à Lyon dans la goguette du Caveau Lyonnais en 1888 où il obtient un grand succès[2].

Il est sacré « prince des chansonniers » en 1899.

Il est membre de la goguette parisienne du Cornet[3].

Le 14 novembre 1925 il se produit à La grande fête inaugurale de la Chanson des Insurgés, à la Salle de l'Utilité publique, Bd Blanqui à Paris, en compagnie de Pierre Dac. Cette fête est organisée par le journal L'Insurgé de l'anarchiste André Colomer[4].

Durant les dernières années de sa vie, il habite du 39 rue Jean-de-La-Fontaine (16e arrondissement de Paris).

Il existe depuis 1929 une rue Xavier-Privas dans le 5e arrondissement de Paris ainsi que dans le 8e arrondissement de Lyon.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Recueils de chansons[modifier | modifier le code]

Xavier Privas en 1913
  • Chansons chimériques, Paris, P. Ollendorff, 1897 Texte en ligne sur Gallica
  • Sommeil blanc, pantomime en 1 acte, argument de Xavier Privas, musique de Louis Huvey, Paris, Imprimerie E. Marcilly, 1899
  • Chansons vécues, Paris, P. Ollendorff, 1903 Texte en ligne sur Gallica
  • L'Amour chante, Paris, P. Ollendorff, 1904
  • Chansons des enfants du peuple, poésies et musique de Xavier Privas, Paris, J. Rueff, 1905
  • La Chanson sentimentale, Paris, Librairie L. Vanier, 1906 Texte en ligne sur Gallica
  • La Chanson des heures, poésie et musique, Paris, La Librairie mondiale, 1907 Texte en ligne sur Gallica
  • Petites Vacances chansons berceuses rondes et jeux avec Francine Loére-Privas, vignettes et dessins de Paul Guignebault, Paris, Dorbon aîné, [1910].
  • Chansons enfantines, 15 chansons et rondes, avec jeux sur les rondes, avec Francine Lorée-Privas, Paris, Dorbon aîné, 1913
  • La Douce chanson, 50 chansons, poésie et musique, avec Francine Lorée-Privas, Paris, Dorbon aîné, 1913
  • Chansons françaises, poésie et musique, avec Francine Lorée-Privas, Paris, E. Figuière, 1919
  • Au pays des fées, avec Francine Lorée-Privas, Paris, Delagrave, 5 fasc., 1922
Comprend : Cigalinette. Douce-Amère. Le Pêcheur de lunes. Le Prince des dunes. Pluie d'étoiles
  • Trente ans de chansons, Paris, E. Figuière, 2 vol., 1927-1932
  • La Chanson de Lyon, Lyon, P. Masson, 1928

Discographie[modifier | modifier le code]

Sources : catalogue général de la BNF complété par les catalogues en ligne True Sound Transfers par Christian Zwarg.

Enregistrements par Xavier Privas[modifier | modifier le code]

Titre Référence de disque Date
La Ronde des heures APGA 1411 décembre 1906
Chanson des chimères APGA 1412 décembre 1906
Le Vrai devoir APGA 1413 décembre 1906
La Vraie bonté APGA 1414 décembre 1906
Le Travail APGA 1415 décembre 1906
Grand’-mères APGA 1416 décembre 1906
Chanson douloureuse APGA 1417 décembre 1906
Le Testament de Pierrot APGA 1419 décembre 1906
Le Coffret APGA 1420 décembre 1906
La Chanson des heures APGA 1421 décembre 1906
Chanson d'adieu APGA 1423 décembre 1906
La Chanson sentimentale APGA 1424 décembre 1906
Promenade en mer APGA 1425 décembre 1906
Les Remords APGA 1427 décembre 1906
Thuriféraires APGA 1428 décembre 1906
Coucher de soleil APGA 1429
Nini, c’est fini APGA 1430 décembre 1906
Les Ruines APGA 2094 mars 1909
La Vraie justice APGA 2095 mars 1909
Berceuse des hirondelles APGA 2115 1909
Les Marionnettes APGA 2116 1909
Berceuse du clair de lune APGA 2117 1909
Conseils à Toto APGA 2118 1909
Noël pour tous APGA 2119 1909
La Révolte APGA 2120 1906

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Acte de décès n° 297 (vue 30/31). Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 16ème arrondissement, registre des décès de 1927.
  2. Robert Brécy, Florilège de la Chanson Révolutionnaire, De 1789 au Front Populaire, Éditions Ouvrières, Paris 1990, page 169.
  3. Dans la revue du Cornet, mention du changement d'adresse de Xavier Privas, membre du Cornet, en 1906.
  4. L'Insurgé n° 28, du 14 novembre 1925

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Grand dictionnaire encyclopédique Larousse, 1982-1985

[[Catégorie:Décès dans le 16e arrondissement de Paris]]