1352

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 1352 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Le voyageur tangérois Ibn Battûta visite le Mali et écrit un compte rendu de tout ce qu'il observe.
    • Il quitte Fès pour Sijilmâsa, traverse le désert avec une caravane de marchands (18 février) vers Iwâlâtân (20 avril) puis atteint Niani, capitale du Mali le 28 juin. Il en repart le 27 février 1353 monté sur un chameau. Il décrit des hippopotames aux bords du lac Débo (?), gagne Tombouctou et s’embarque dans une pirogue vers Kawkaw (Gao). Il marche vers Takaddâ (en) sur le territoire des berbères Bardâma, traverse le désert () vers Kâhir et le Hoggar puis regagne Sijilmâsa (29 décembre 1353) et Fès[2].
    • Ibn Battuta décrit le Mali comme un empire remarquablement administré. Les routes sont sures, le pays prospère et l’or semble couler à flot. Il visite Niani, la capitale. Admis à la cour, il admire «les magnifiques carquois d’or et d’argent des écuyers, sabres ornés d’or et dont les fourreaux (étaient) en or, lances en or et en argent […] les beaux habits des femmes coiffées de bandeaux d’or et d’argent, garnis de pommes d’or».
  • Sur ordre du métropolite Abba Salama, les Éthiopiens vengent l’emprisonnement du patriarche d’Alexandrie Marc par l’exécution ou la conversion forcée de marchands égyptiens qui se trouvaient sur leur territoire. La tradition rapporte qu’ils auraient conduit une expédition armée jusque dans la vallée du Nil en 1365[3].
  • Indépendance de l’état musulman du Bengale avec Gaur (Lakhnauti) pour capitale[4].

Europe[modifier | modifier le code]

Naissances en 1352[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Naissance en 1352.

Décès en 1352[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Décès en 1352.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. M. de Larenaudière, M. Lacrois, L'Univers : Mexique, Guatemala, Pérou, F. Didot frères, (présentation en ligne)
  2. Ibn Battûta, Voyages III. Inde, Extrême-Orient, Espagne & Soudan Traduction de l’arabe de C. Defremery et B.R. Sanguinetti (1856) Librairie François Maspero, Paris 1982, 456 pages
  3. Histoire du continent africain, par Jean Jolly, Marc de Fleurian, Publié par Editions L'Harmattan (ISBN 978-2-7384-4688-6)
  4. John Allan, Sir Wolseley Haig, Henry Dodwell, The Cambridge Shorter History of India, CUP Archive (présentation en ligne)
  5. Chroniques de J. Froissart: 1346-1356 (Depuis le siège de Calais jusqu'à la prise de Breteuil et aux préliminaires de la bataille de Poitiers), par Jean Froissart, Siméon Luce, Gaston Raynaud, Léon Mirot, Société de l'histoire de France Publié par Mme Ve. J. Renouard, 1873
  6. SOCIETE POLITIQUE, NOBLESSE ET COURONNE SOUS JEAN LE BON ET CHARLES V, par Raymond Cazelles Publié par Librairie Droz (ISBN 978-2-600-04531-5)
  7. Histoire de la renaissance de la liberté en Italie, de Jean Charles Léonard Simonde de Sismondi
  8. La Grèce depuis la conquête romaine jusqu'à nos jours, de Wladimir Brunet de Presle
  9. Nouvelle biographie générale, de Hoefer
  10. a et b Histoire de la nation suisse, par Alexandre Daguet Publié par B. Galley, 1858
  11. Le combat de trente Bretons contre trente Anglais, suivi de la biographie et des armes des combattants, par P. de Courcy, 1857
  12. a et b Joseph Epiphane Darras, Histoire générale de l'église depuis le commencement de l'ère chrétienne, vol. 3, Librairie de Louis Vivès, (présentation en ligne)
  13. La fin du moyen âge, de Henri Pirenne, Augustin Renaudet, Edouard Perroy, Louis Halphen, Marceli Handelsman
  14. La guerre du peuple tout entier pour la défense de la patrie chez les Roumains, par Ilie Ceauşescu Publié par Éditions militaires, 1982
  15. L'État polonais au Moyen Age : histoire des institutions, par Zygmunt Wojciechowski Publié par Recueil Sirey, 1949

Liens externes[modifier | modifier le code]