Jean Jolly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jolly.
Ne doit pas être confondu avec Jean Joly.

Jean Jolly, né le à Bône (auj. Annaba), est un journaliste et historien français. Il fut grand reporter, éditorialiste de politique étrangère et d'économie internationale, correspondant diplomatique.

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • Histoire du continent africain, L'Harmattan, Paris, 3 vol., 1996 (nouv. éd.)
  • L'Algérie de Bouteflika : la fin d'une époque, Durante, Paris, 2004
  • L'Afrique et son environnement européen et asiatique, L'Harmattan, 2008 (Atlas historique)
  • Les Chinois à la conquête de l'Afrique, Pygmalion, Paris, 2011
  • Décolonisation : crimes sans châtiments, L'Harmattan, Paris, 2012

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le 31 mars 2006 il est élu à l'Académie des sciences d'outre-mer[1].

En 2009 il reçoit le Grand prix algérianiste[2] et une mention spéciale du Grand prix littéraire d'Afrique noire pour son ouvrage L'Afrique et son environnement européen et asiatique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche sur le site de l'Académie des sciences d'outre-mer [1]
  2. Biographie (Amicale des Enfants de Bône)
  3. Grand prix littéraire de l'Afrique noire. Liste des lauréats, [lire en ligne], consulté le 14 avril 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]