Éric Sadin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éric Sadin
Éric Sadin UdeM.jpg
Sadin en 2019 à l'Université de Montréal.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Éric Sadin, né le [1], est un écrivain et philosophe français, principalement connu pour ses écrits technocritiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1999, il fonde la revue éc/artS, dédiée aux pratiques artistiques et aux nouvelles technologies. Il commence à se faire connaître en publiant en 2009 son livre "Surveillance Globale : Enquête sur les nouvelles formes de contrôle".

Il devient par la suite un intervenant régulier à Sciences Po, à Paris, et intervient dans de nombreuses universités et centres de recherches en Europe, en Amérique du Nord et en Asie

Il a été aussi professeur à l’école supérieure d’art de Toulon[1], et professeur invité à l’ECAL de Lausanne et à l’université d’art IAMAS, à Ōgaki (Japon)[2].

Le titre de son ouvrage « L’Intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle » est une référence à « La Technique ou l'Enjeu du siècle » de Jacques Ellul[3].

Ouvrages parus (sélection)[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Times of the Signs : Communication and Information: A Visual Analysis of New Urban Spaces, Birkhäuser, 2007.
  • Surveillance globale : Enquête sur les nouvelles formes de contrôle, Flammarion, coll. « climats »,
  • La société de l'anticipation : Le Web Précognitif ou la rupture anthropologique, Inculte, coll. « Essais »,
  • L'Humanité augmentée : L'administration numérique du monde, L'échappée, coll. « Pour en finir avec »,
  • La vie algorithmique : Critique de la raison numérique, L'échappée, coll. « Pour en finir avec »,
  • La silicolonisation du monde : L’irrésistible expansion du libéralisme numérique, L'échappée, coll. « Pour en finir avec »,
  • L’Intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle : Anatomie d’un antihumanisme radical, L'Échappée, coll. « Pour en finir avec », , 304 p.

Poésie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Éric Sadin », sur ericsadin.org
  2. « Bio | Eric Sadin », sur ericsadin.org (consulté le 24 octobre 2017)
  3. « Éric Sadin : l'asservissement par l'Intelligence Artificielle ? », sur ThinkerView,

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site personnel
  • Jean-Christophe Féraud, « Vie connectée - «l’âge de l’intuition technologique» », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)
  • Jean-Christophe Féraud, « «Le cerveau ne pourra jamais être réduit à des grilles de données» », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)
  • Jean-Christophe Féraud, « Éric Sadin : «Il est impératif de contenir la puissance du technopouvoir» », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)
  • Ariel Kyrou, « Éric Sadin, l'Âge de la mesure de la vie, Une alerte contre l’emprise du tout algorithmique », Culturemobile.net,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)
  • Jean-Christophe Féraud, « Éric Sadin : «L’anarcho-libéralisme numérique n’est plus tolérable» », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)
  • Fabien Benoit, « « La complémentarité homme-machine est une fable » », Uzbek et Rica,‎ (lire en ligne)
  • Vincent Tremolet de Villers, « Éric Sadin : La silicolonisation du monde nous mènera du rêve au cauchemar », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)

Sur les autres projets Wikimedia :