Éric Sadin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éric Sadin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Éric Sadin, né le [1], est un écrivain et philosophe français.

Il a fondé la revue éc/artS (1999-2003), dédiée aux pratiques artistiques et aux nouvelles technologies.

Il est intervenant régulier à Sciences Po, à Paris, et intervient dans de nombreuses universités et centres de recherches en Europe, en Amérique du Nord et en Asie

Il a été professeur à l’école supérieure d’art de Toulon[1], et professeur invité à l’ECAL de Lausanne et à l’université d’art IAMAS, à Ōgaki (Japon)[2].

Le titre de son ouvrage « L’Intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle » est une référence à « La Technique ou l'Enjeu du siècle » de Jacques Ellul[3].

Ouvrages parus (sélection)[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Times of the Signs : Communication and Information: A Visual Analysis of New Urban Spaces, Birkhäuser, 2007.
  • Surveillance globale : Enquête sur les nouvelles formes de contrôle, Flammarion, coll. « climats »,
  • La société de l'anticipation : Le Web Précognitif ou la rupture anthropologique, Inculte, coll. « Essais »,
  • L'Humanité augmentée : L'administration numérique du monde, L'échappée, coll. « Pour en finir avec »,
  • La vie algorithmique : Critique de la raison numérique, L'échappée, coll. « Pour en finir avec »,
  • La silicolonisation du monde : L’irrésistible expansion du libéralisme numérique, L'échappée, coll. « Pour en finir avec »,
  • L’Intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle : Anatomie d’un antihumanisme radical, L'échappée, coll. « Pour en finir avec », , 304 p.

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Tokyo, P.O.L, 2005.
  • Globale Paranoïa, Les Petits matins, coll. « Les grands soirs »,
  • Les quatre couleurs de l'Apocalypse : Hyperscénarios d’attentats de masse, Inculte, coll. « Fictions »,
  • Softlove, Galaade Éditions,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Éric Sadin », sur Bibliothèque nationale de France
  2. « Bio | Eric Sadin », sur ericsadin.org (consulté le 24 octobre 2017)
  3. « Éric Sadin : l'asservissement par l'Intelligence Artificielle ? », sur ThinkerView,

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site personnel
  • Jean-Christophe Féraud, « Vie connectée - «l’âge de l’intuition technologique» », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)
  • Jean-Christophe Féraud, « «Le cerveau ne pourra jamais être réduit à des grilles de données» », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)
  • Jean-Christophe Féraud, « Éric Sadin : «Il est impératif de contenir la puissance du technopouvoir» », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)
  • Ariel Kyrou, « Éric Sadin, l'Âge de la mesure de la vie, Une alerte contre l’emprise du tout algorithmique », Culturemobile.net,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)
  • Jean-Christophe Féraud, « Éric Sadin : «L’anarcho-libéralisme numérique n’est plus tolérable» », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)
  • Xavier de la Porte, « Éric Sadin est-il le BHL de la révolution numérique ? », Bibliobs,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)
  • Vincent Tremolet de Villers, « Éric Sadin : La silicolonisation du monde nous mènera du rêve au cauchemar », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 15 janvier 2017)

Sur les autres projets Wikimedia :