Éric Duyckaerts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éric Duyckaerts
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
(65 ans)
Liège
Nationalité
Activité

Éric Duyckaerts, né à Liège le [1],[2], est un artiste contemporain belge, créateur d'installations, vidéaste, dessinateur, pastelliste[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié le Droit et la Philosophie[3], Éric Duyckaerts choisit la voie de l'art en s'inscrivant à l'Institut des hautes études en arts plastiques de Paris [4]. Il enseigne aujourd'hui à l'école supérieure d'art des Rocailles à Biarritz.

Il est cofondateur, avec Michel Delamarre, Jacques Delcuvellerie, Monique Ghysens, Francine Landrain, Jany Pimpaud et François Sikivie, du Groupov[5] en 1980.

Il élabore depuis le milieu des années 1980 une œuvre où se mêlent des performances et des vidéos ainsi que des objets et des installations, pas nécessairement liés à ses conférences.

Citation[modifier | modifier le code]

À propos de ses vidéos exposées en 2007 à la galerie Emmanuel Perrotin :

« Elles seront axées sur un personnage. On pourrait l'appeler Éric D. C'est un personnage qui navigue entre le professeur et le savant fou. Il a beaucoup d'idées à faire partager. Son enthousiasme n'est pas feint. Il fonce dans ces sphères de connaissance où il se sent bien[6]. »

Expositions et performances (sélection)[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Performances[modifier | modifier le code]

  • 2012
  • 2010
  • 2009
    • Anamnèse ou catamnèse, FRAC Champagne-Ardenne, Reims
    • Épigone, École nationale des beaux-arts, Lyon
    • Mémoire, ActOral, Marseille, Paris, Nantes
    • Anamnèse ou catamnèse, musée d'art moderne et contemporain, Strasbourg
    • Heuristique, Académie des beaux-arts, Liège
    • La Règle de détachement, halles de Schaerbeek, Bruxelles
    • Buzz, avec Joseph Mouton, Fondation d'entreprise Ricard, Paris
    • Fictions, Fondation d'entreprise Ricard, Paris
  • 2008
  • 2007
    • Qu'appelle-t-on sortir ?, villa Arson, Nice
    • How to…?, Drawing Center, New York
    • Mon ex, Jeu de Paume, Paris
    • Binôme, ArtBrussels, Bruxelles
    • Qui va gagner ?, Galerie Léo Scheer, Paris
  • 2006
    • Le Chant des villes, performance avec Joseph Mouton, théâtre de la Photographie et de l'Image, Nice
    • Pipterino, performance avec Joseph Mouton, Le Confort moderne, Poitiers
    • Ensemble ou Collection, Maison Rouge, Fondation Antoine de Galbert, Paris
    • Lab, showcase, soirée Emmanuel Perrotin dans le cadre de la FIAC, Paris
  • 2005
    • L'Argument de la diagonale, performance avec Jean Gaudin, université Paris-X, Nanterre
    • Alzheimer & Co, performance, musée d'art moderne et contemporain, Liège
    • Euristique du virtuel, performance, musée des beaux-arts de Nancy ; colloque Chercher sa recherche
  • 2003
    • Catamnésie, performance avec Joseph Mouton, villa Caméline, Nice
  • 2002
    • Lacs, performance, École du Louvre, Paris
    • Actualités, Centre national de la photographie, Paris
  • 1997
    • Tout et n'importe quoi ?, Frac Poitou-Charentes, École des beaux-arts, Angoulême
    • Pour en finir avec Sheffer, Institut de mathématiques, université de Copenhague
  • 1996
    • Analogique vs digital, Frac Paca, Marseille ; Atelier Sainte-Anne, Bruxelles
  • 1995
    • La Barre de Sheffer, Académie de France, villa Medicis, Rome
  • 1994
  • 1989
    • Performance en série sur l'art de peindre, Cirque Divers, Liège
  • 1983
    • Expliquer le transfini à ses amis, Ans-Palace, GROUPOV, Liège

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice d'autorité personne du catalogue général de la BNF.
  2. Il est le fils du philosophe, psychologue et psychanalyste François Duyckaerts.
  3. Voir son article, « La question du métalangage est-elle périmée? », Cahiers internationaux de symbolisme, nos 51-52,‎ , p. 45-54.
  4. Voir sur critiquedart.revues.org.
  5. Voir le site du Groupov.
  6. Sur le site mycontemporary.com.
  7. (fr)Guy Duplat, « Éric Duyckaerts choisi pour Venise », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

  • Lino Polegato, Éric Duyckaerts et Christine Macel, « Quelques réflexions sur les entrelacs », entretien in Flux-News, mai 2007
  • Eric Mangion, « Les vérités qui n'en sont pas », in art press, n° 335, juin 2007
  • Cédric Schönwald, « Éric Duyckaerts - Para-Docte », in art21 (voir sur le site), mai 2007
  • Anne Hustache, « Rendez-vous dans la lagune », in Art Antiques Auction, juin 2007
  • Guy Gilsoul, « Herr Professor Duyckaerts », in Elle Belgique (français), juin 2007
  • Emmanuelle Lequeux, « Les meilleurs pavillons », in Beaux Arts magazine, juin 2007
  • Nina Broucke, Duyckaerts Belgische Van Venetie Vededigt Driekleur, in Elle Belgique (vlaams), juin 2007
  • Emmanuelle Lequeux, « Vidéo-conférence farfelue avec Duyckaerts », in Le Monde, 23 juin 2007
  • Sophie Schmit, « Biennale de Venise », in Art Actuel, juillet-août 2007
  • Alain Delannois, « Un Palais des Glaces à Venise », in Trends Tendances, 21 juin 2007
  • Bernard Marcelis, « La maîtrise du paradoxe », in H Art, 21/06/2007
  • Cédric Schönwald, « Éric Duyckaerts - Para-Docte », in art21, mai 2007
  • Nina Broucke, « Duyckaerts Belgische Van Venetie Vededigt Driekleur », in Elle Belgique (en flamand), 1er juin 2007
  • « Aux dernières nouvelles... » Clermont-Ferrand, Frac Auvergne, 2001 - reprod. p. 304
  • Claude Lorent : « Lacan, la mathématique, Hermès et l'artiste », in La Libre Belgique (culture), 7 février 2001, p. 12
  • Joseph Mouton : « Notes-atolls - pour saluer E.D. », in art press, n° 271, pp. 38–41
  • Laurent Jacob, Christine Jamart : « La rumination inspirée d'un artisan-réalisateur », in L'Art même n° 12, juillet-septembre 2001 - reprod. p. 21
  • Christine Jamart : « Éric Duyckaerts - l'art de la rigole », in L'art même, n° 13, octobre-décembre, pp. 14 & sq
  • « Des arts platiques à la mode », in Beaux Arts magazine, hors-série, Christie's, avril 2000
  • Véronique Dupont : « Manipulation psycholoufoque », in NUMÉRO, 14, mai 2000, p. 40
  • Frédéric Chaubin, in Citizen K, été 2000  ; Art & Photography, novembre 2000, pp. 242
  • Jacinto Lageira : Duyckaerts, de la pluralité des discours, in L'Œil n° 507, juin 1999 - reprod. p. 38
  • Frédérique Laval : « Duyckaerts », in Art actuel n° 3, juillet-août 1999 - reprod. et cit. p. 17 1997
  • Clarisse Hahn : « Démonstrations mutationnelles, Éric Duyckaerts », in Bloc Notes, n° 14, janvier-février 1997
  • Jean-Max Colard : « Éric Duyckaerts », in Les Inrockuptibles, n° 119, 1997
  • Jeff Rian : « Éric Duyckaerts », in Flash Art, n° 197, novembre-décembre 1997
  • Patricia Brignone : Portrait de l'artiste en conférencier, in art press, avril 1996
  • Didier Arnaudet : « Éric Duyckaerts, Patrice Carré », in art press, septembre 1995
  • Muriel Lebert : « Éric Duyckaerts, qu'est-ce que c'est, un MacGuffin ? », in Artefactum, 1er mars 1994
  • Paul Ardenne : « Éric Duyckaerts, un roman post-philosophique », in art press, novembre 1994
  • Sabrina Grassi : « Éric Duyckaerts », in Journal des expositions, octobre 1993
  • Interview par Vincent Bergeret, in Citizen K, n° 3, quatrième trimestre 1993

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Œuvres vidéo[modifier | modifier le code]