Équipe de Serbie de basket-ball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau : Serbie Équipe de Serbie
Écusson de l' Équipe de Serbie
Généralités
Zone FIBA FIBA Europe
Couleurs Bleu, blanc et rouge
Surnom Beli Orlovi (Les aigles blancs)
Plavi (Les bleus)
Classement FIBA en stagnation 2e (2015)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Serbie Aleksandar Đorđević

Rencontres officielles historiques

Dernier match
Drapeau : Serbie 94 - 88 Drapeau : France France

Palmarès

Jeux Olympiques médaille d'or, Jeux olympiques (1980)
Coupe du Monde médaille d'or, monde (1970, 1978, 1990, 1998, 2002)
Championnat d’Europe médaille d'or, Europe (1973, 1975, 1977, 1989, 1991, 1995, 1997, 2001)

Maillots

 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Actualités

Basketball current event.svg
Pour la compétition en cours voir :
Championnat d'Europe de basket-ball 2015

L’équipe de Serbie de basket-ball est une sélection nationale qui rassemble les meilleurs joueurs de basket-ball serbes. Elle est placée sous l'égide de la Fédération serbe de basket-ball (Košarkaški Savez Srbije).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Serbes sont une des nationalités qui composait la Yougoslavie. L'équipe de Serbie est l'héritière officielle de la Yougoslavie en termes de palmarès[réf. nécessaire]. C'est aussi pour cette raison que la Serbie n'a pas eu besoin de s'affilier à la FIBA au moment de la création de l'équipe nationale. Elle hérite de toutes les statistiques depuis 1936[2].

L'équipe de l'ex-Yougoslavie est connue comme l'une nation dominante du basket-ball européen. Elle est également la seule nation, avec l'URSS, à avoir été capables de tenir tête aux Américains pendant de nombreuses années.

L’équipe yougoslave était en fait, en général, composée par des joueurs serbes et croates. À partir des années 1960, les Yougoslaves, puis les Serbes, sont au sommet du basket-ball mondial.

Jusqu'en 1991, les Serbes faisaient partie de l'équipe nationale de la Yougoslavie. Après la sécession de la Croatie, de la Bosnie-Herzégovine, de la Macédoine et de la Slovénie, fut créé un nouvel État, la République fédérale de Yougoslavie, formée de deux républiques : la Serbie et le Monténégro. À partir de 1991, l'équipe « yougoslave », puis l'équipe de Serbie-et-Monténégro, est en très grande majorité composée de joueurs d'origine serbe.

L'équipe serbe[modifier | modifier le code]

Le Serbe Dejan Bodiroga en 2006 sous le maillot du Lottomatica Roma.
Nenad Krstić en 2011

Les joueurs serbes sont parmi les plus nombreux à évoluer ou à avoir évolué en NBA. Parmi ceux-ci : Predrag Stojaković, Darko Miličić, Vladimir Radmanović, Nenad Krstić, Vlade Divac, Marko Jarić, Željko Rebrača, Predrag Danilović, Aleksandar Djordjević. Dejan Bodiroga, considéré également comme l'un des plus grands joueurs européens de sa génération, n'a pour sa part, jamais évolué dans la ligue américaine.

Dans les années 1990, la Serbie perd son statut d'équipe majeure, le pays est partie prenante dans plusieurs guerres (guerre de Bosnie, guerre de Croatie, guerre du Kosovo) et soumis à un embargo par l'ONU. Ensuite, les meilleurs joueurs serbes qui jouent à l'étranger (principalement NBA, Grèce et Espagne) rechignent à rejoindre la sélection nationale pour des questions monétaires ou des divergences avec les entraîneurs et la fédération.

En 2008, Dušan Ivković est nommé entraîneur de la sélection serbe. La nomination de cet entraîneur réputé sur la scène européenne et internationale, vise clairement à redorer le blason de l'équipe qui fut pendant de nombreuses années l'une des meilleures du monde, et qui se concrétise encore dans les sélections de jeunes où les sélections serbes accumulent les médailles européennes et mondiales.

En vue du championnat d'Europe 2009, Ivković mise sur une équipe très jeune : 22,3 ans de moyenne[3] avec de nombreux joueurs nés entre 1986 et 1989 : Raduljica, Teodosić, Tepić, Veličković, Mačvan, Tripković, Marković, Bjelica, Paunić et l'aide de Nenad Krstić et Kosta Perović.

La Serbie réussit à se hisser en finale avant de perdre face à l'Espagne de Pau Gasol (qu'elle avait battu lors de son entrée dans la compétition), impulsant ainsi le renouveau du basket-ball serbe.

Lors du championnat du monde 2010, la Serbie finit première de son groupe et bat la Croatie puis l'Espagne en huitième et quart de finale. Elle s'incline en demi-finale contre la Turquie, pays hôte de la compétition.

Lors du championnat d'Europe 2011 et le championnat d'Europe 2013, la Serbie s'incline en quart de finale. Ces deux échecs mènent au remplacement du sélectionneur Ivković et la nomination d'Aleksandar Đorđević.

Lors de la coupe du monde 2014 organisée en Espagne, la Serbie revient sur les devants de la scène intercontinentale en terminant à la deuxième place derrière les États-Unis. La Serbie commencent mal le tournoi en ne finissant que quatrième de son groupe, mais se hisse en finale notamment grâce au jeu proposé par Teodosić, Raduljica, Bogdanović et Bjelica.

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

En tant que Royaume de Yougoslavie :

  • 1936 : non qualifié

En tant que République fédérale socialiste de Yougoslavie :

En tant que République fédérale de Yougoslavie :

En tant que Communauté d'États de Serbie et Monténégro :

En tant que République de Serbie

  • 2008 : non qualifié
  • 2012 : non qualifié

Parcours aux Championnats du Monde[modifier | modifier le code]

En tant que République fédérale socialiste de Yougoslavie :


En tant que République fédérale de Yougoslavie :

  • 1994 : interdiction de participation par l'ONU
  • 1998 : médaille d'or, monde Champion
  • 2002 : médaille d'or, monde Champion

En tant que Communauté d'États de Serbie-et-Monténégro :

En tant que République de Serbie :

Parcours aux Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

En tant que Royaume de Yougoslavie :

  • 1935 : non qualifié
  • 1937 : non qualifié
  • 1939 : non qualifié

En tant que République fédérale socialiste de Yougoslavie :

En tant que République fédérale de Yougoslavie :

En tant que Communauté d'États de Serbie-et-Monténégro :

En tant que République de Serbie :

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif lors du championnat d'Europe en 2015[4].

Numéro Joueur Poste Naissance Taille Club 2013-2014
4 Miloš Teodosić Captain sports.svg PG 1,95 m Drapeau : Russie CSKA Moscou
5 Marko Simonović C 2,01 m Drapeau : France Élan béarnais Pau-Lacq-Orthez
6 Ognjen Kuzmić C 2,13 m Drapeau : GrècePanathinaikos
7 Bogdan Bogdanović SG 1,98 m Drapeau : Turquie Fenerbahçe Ülker
8 Nemanja Bjelica SF 2,09 m Drapeau : États-Unis Timberwolves du Minnesota
9 Stefan Marković PG 1,95 m Drapeau : Espagne Unicaja Málaga
10 Nikola Kalinić F 2,02 m Drapeau : Turquie Fenerbahçe Ülker
11 Nemanja Nedović SG 1 92 m Drapeau : Espagne Unicaja Málaga
12 Dragan Milosavljević SF 1,98 m Drapeau : AllemagneAlba Berlin
13 Miroslav Raduljica C 2,13 m Drapeau : GrècePanathinaikos
14 Zoran Erceg PF 2,11 m Drapeau : Turquie Galatasaray
15 Nikola Milutinov C 2,12 m Drapeau : GrèceOlympiakos
Sélectionneur : Drapeau : Serbie Aleksandar Đorđević
Assistants : Drapeau : Serbie Jovica Antonić, Drapeau : Serbie Miroslav Nikolić



Légende 
  • P : Poste
  • # : Numéro de maillot
  • C : Capitaine
  • Blessure : joueur blessé actuellement

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :