Élise Massicard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élise Massicard (née en 1976 en France) est une politologue, sociologue et turcologue française. Elle est spécialiste de la sociologie politique de la Turquie, et de la question alévie[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a fait des études de turcologie à l’Institut national des langues et civilisations orientales, de sociologie à l’université libre de Berlin en 1997, et obtient, en 2002, un doctorat en science politique à l’Institut d'études politiques de Paris.

Chercheuse au Centre national de la recherche scientifique depuis 2003, elle est attachée, à partir de 2008, au Centre de recherches internationales. Depuis 2010, elle est aussi associée à l'Institut français d'études anatoliennes et, dès 2003, à l'École des hautes études en sciences sociales (Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques). Elle est membre fondatrice de la revue European journal of Turkish studies, et membre du conseil scientifique de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée.

Elle parle l'anglais, le turc, l'allemand et l'espagnol.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guillaume Perrier, « Les alévis, des musulmans libéraux qui n'ont "plus grand-chose à perdre" », sur Le Monde, (consulté le 16 février 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]