Élise Gravel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Elise Gravel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction
Prix du Gouverneur général : littérature jeunesse de langue française - illustration ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Elise Gravel, née le [1] est une auteure et une illustratrice canadienne, vivant à Montréal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elise Gravel étudie le graphisme. Elle publie son premier ouvrage pour enfants Le Catalogue des Gaspilleurs en 2003[2].

Avec des dessins simples qu'elle diffuse sur les réseaux sociaux et sur son site[3], Elise Gravel met à disposition des parents et enseignants des affiches pour déconstruire les clichés et les stéréotypes imposés aux enfants[4].

Elle publie à l'occasion de la journée internationale de la fille, le , une affiche Les filles peuvent être. Dans cette affiche, elles présentent des situations où les filles peuvent être sales, bruyantes. Devant le succès de cette affiche, elle publie une version pour les garçons qui peuvent pleurer, être doux, calmes[5].

Son goût pour la satire et la parodie qu'elle utilise beaucoup dans ses albums provient de son père, François Gravel, romancier pour adultes et pour jeunes[6]. Elle joue donc avec cet humour absurde pour dénoncer des enjeux comme la surconsommation ou l'industrialisation dans le but d'éveiller les jeunes de façon ludique[6].

Publications[modifier | modifier le code]

Littérature jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Le Catalogue des Gaspilleurs, Les 400 coups, 2003
  • J'élève mon monstre, Les 400 coups, 2004
  • Bienvenue chez Bigburp, Imagine, 2005
  • Bienvenue à la Monstrerie, Les 400 coups, 2009
  • Nunuche Gurlz, La Courte Échelle, 2010
  • Je suis terrible, La Courte Échelle, 2011
  • La clé à molette, La Courte Échelle, 2012
  • Jesse Elliot a peur de son ombre, Scholastic, 2014
  • Le Grand Antonio, Pasteque, 2014
  • Ada la grincheuse en tutu[7], La Pastèque, 2016
  • Une patate à vélo[8], La Courte Échelle, 2016
  • Je veux un monstre!, Scholastic, 2016
  • Olga et le machin qui pue, Scholastic, 2017
  • Olga, on déménage, Scholastic, 2018
  • La tribu qui pue, La Courte Échelle, 2018
  • Tu peux[9], La Courte Échelle, 2018
  • Le pire livre du monde, Scholastic, 2019
  • C'est moi qui décide![10], La Courte Échelle, 2020
Albums jeunesse aux États-Unis
  • Adopt a Glurb, Blue Apple Books, 2010
  • Let's doodle and draw together, Blue Apple Books, 2010

Littérature générale[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Lux, 2003, pour Le Catalogue des Gaspilleurs[11]
  • Prix littéraire du Gouverneur général en 2012 dans la catégorie illustrations jeunesse pour son livre La clé à molette[12]
  • Prix jeunesse des libraires du Québec 2015[13] pour Jesse Elliot a peur de son ombre
  • Prix Lux 2015, pour Le Grand Antonio[14]
  • Prix des premières lectures 2015 pour Petits dégoûtants T.4: Le rat [15]
  • Prix Prix Droits et Libertés 2019 [16]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche BnF de l'auteure-illustratrice.
  2. « Replongez en enfance avec l’illustratrice Élise Gravel | Blogue ICI ARTV », Blogue ICI ARTV,‎ (lire en ligne, consulté le 24 septembre 2018)
  3. « Affiches à imprimer », sur Elise Gravel (consulté le 18 septembre 2019)
  4. « Elise Gravel, l'illustratrice québécoise qui déboulonne les stéréotypes sexuels », RTBF Info,‎ (lire en ligne, consulté le 24 septembre 2018)
  5. « Cette illustratrice déconstruit tous les stéréotypes de genre chez les enfants », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 24 septembre 2018)
  6. a et b Lurelu et Nathalie Ferraris, « Élise Gravel, en beige et brun », Lurelu,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  7. Charlotte Mada, « Album grognon : Ada la grincheuse en tutu », article du site actualitte.com du 11 janvier 2017.
  8. Élise Gravel, « Une patate à vélo par Élise Gravel | Jeunesse | 0-3 ans | Leslibraires.ca », sur www.leslibraires.ca (consulté le 27 janvier 2019)
  9. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Élise Gravel déboulonne les stéréotypes sexuels dans son nouveau livre », sur Radio-Canada.ca (consulté le 2 octobre 2020)
  10. « Albums », Lurelu, vol. 43, no 2,‎ , p. 19–28 (ISSN 0705-6567 et 1923-2330, lire en ligne, consulté le 29 septembre 2020)
  11. « Catalogue des gaspilleurs! 2e édition , Le », sur Éditions les 400 coups (consulté le 22 janvier 2020)
  12. (en) « Éditions Scholastic | Elise Gravel », sur www.scholastic.ca (consulté le 24 septembre 2018)
  13. Lauréats du Prix des libraires du Québec, catégorie Jeunesse, sur le site ricochet-jeunes.org.
  14. Isabelle Beaulieu, « Elise Gravel remporte le Grand Prix Lux 2015 », sur revue.leslibraires.ca, Les libraires, (consulté le 22 janvier 2020)
  15. « Elise Gravel remporte le Prix français des premières lectures », sur leslibraires.ca, (consulté le 24 septembre 2020)
  16. « L’auteure et illustratrice Élise Gravel récompensée du Prix Droits et Libertés » (consulté le 24 septembre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]