Journée internationale de la fille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Journée internationale des droits des filles
Nom officiel Journée internationale des droits des filles
Autre(s) nom(s) Journée internationale des droits des filles
Type Journée internationale
Date 11 octobre
Lié à Féminisme

Différente de la journée du 8 mars qui est la journée internationale des femmes, depuis 2012, on célèbre également, la journée internationale de la fille tous les 11 octobre. En effet, la consécration de cette date est due au fait que les petites filles, les adolescentes font face à des difficultés différentes de ce que les femmes adultes peuvent rencontrer : mariage et grossesse précoce, excision, exploitation, travail domestique, violence, trafic… La violation des droits de l'enfant, dont un des premiers est droit à l'éducation a alors suscité l’intérêt de la société civile à travers les ONG mais également de la communauté internationale grâce à l'Organisation des Nations unies.

Historique[modifier | modifier le code]

La journée internationale (des droits) de la fille fut initialement une initiative Plan international, une Organisation non gouvernementale (ONG) qui opère dans le monde entier. Plan International mène depuis plus de 80 ans plus de 500 projets pour la protection des droits des filles dans 52 pays d’Asie, Afrique, et d' Amérique latine L’ONG a mené un travail de Plaidoyer pour la cause de cette catégorie vulnérable depuis plusieurs années.[1]

Internationalisation[modifier | modifier le code]

En janvier 2011, l'Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution fixant le 11 octobre 2012 comme la première Journée internationale (des droits) de la fille[2].

La résolution stipule que la Journée (des droits) de la fille reconnaît que l'autonomisation des filles, l'investissement dans leur Éducation, qui sont essentiels pour la croissance économique, l'éradication de la pauvreté, ainsi que la participation significative des filles dans les décisions qui les concernent, sont les clés pour briser le cycle de la discrimination et de la violence, pour promouvoir et protéger leur capacité à jouir pleinement de leurs droits. La Journée (des droits) de la fille reconnaît également le soutien et la collaboration de leurs parents, de leurs tuteurs légaux, de leurs familles, des prestataires de soins, ainsi que des garçons, des hommes et de la communauté au sens large. 

Tous les Etats membres des Nations Unies, les organismes qui y sont rattachés, les organisations internationales, la société civile, ont alors été invités à célébrer la Journée internationale de la fille et à sensibiliser l’opinion à la situation des filles partout dans le monde. 

Objectifs[modifier | modifier le code]

Cette manifestation a pour but de soutenir l'amélioration des perspectives d'avenir laissées aux jeunes filles et de sensibiliser l'opinion aux inégalités dont elles souffrent à travers le monde en raison de leur sexe. Ces inégalités concernent l'accès à l'éducation, la nutrition, les droits juridiques, les soins médicaux, la protection contre la discrimination, la violence et le mariage forcé.

Célébration 2017[modifier | modifier le code]

Fille d'aujourd'hui, femme de demain, tel est lo slogan choisi par l'ONG Plan International pour la célébration de cette journée

Chaque année, une ville est désignée pour être la capitale mondiale pour les droits des filles.En 2017, Paris a été élue. Un débat est organisé par l'ONG Plan dans le IVe arrondissement de Paris. Des jeunes militantes du Mali, de Guinée, du Sénégal et d’Indonésie pourront débattre avec des femmes militantes du monde entier des enjeux et des facteurs d’émancipation des filles et des jeunes femmes des Pays en développement.

Au niveau de l’Organisation des Nations Unies, un thème est choisi chaque année. Celui de l’année 2017 est « L’autonomisation des filles : avant, pendant et après une crise ». Sachant que des millions des filles vivent actuellement dans des situations de crise, ce thème cherche à attirer l’attention de la communauté internationale afin de répondre aux défis que rencontrent les filles avant, pendant et après une crise.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « #filleaujourdhui, femme demain », Parrainage d'enfants et aide au développement - ONG Plan International France, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  2. « Journée internationale de la fille, 11 octobre », sur www.un.org (consulté le 17 octobre 2017)

3. Resolution Adopted by the General Assembly: International Day of the Girl Child 

Liens externes[modifier | modifier le code]