Élection pontificale de 1099

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élection pontificale de 1099
Armoiries pontificales de Pascal II.
Dates et lieu
Début du conclave
Fin du conclave [1]
Élection le
Lieu du vote Basilique Saint-Clément-du-Latran
Élection
Nombre de cardinaux 6
Pape élu
Nom du cardinal élu Raniero de Bieda
Nom de pape Pascal II
Listes des papes : chronologique · alphabétique

L’élection pontificale de 1099 est celle par laquelle les cardinaux de l'Église catholique romaine élisent le pape Pascal II à la succession d'Urbain II (mort le 29 juillet 1099)[1]. Elle se déroule du au à Rome.

Mort d'Urbain II et contexte[modifier | modifier le code]

Urbain II meurt à Rome le , deux semaines avant que les soldats de la première croisade prennent Jérusalem : c'est le , au cours du concile de Clermont que le pape lance un appel à la croisade pour secourir l'empereur byzantin et libérer la Terre sainte à Jérusalem. Pendant ce temps, le schisme, initié par Clément III, avec le soutien d'Henri IV, empereur des Romains et une grande partie du clergé romain, est toujours en cours. La papauté de Clément III, dorénavant considéré comme antipape, démarre après la querelle des Investitures et le décès de Grégoire VII, en . Clément est consacré pape, à Rome, le .

Cardinaux électeurs[modifier | modifier le code]

L'élection de 1099 est probablement la dernière qui soit conforme à la bulle pontificale In nomine Domini de Nicolas II (1059), celle-ci fixant que seuls les cardinaux-évêques des diocèses suburbicaires peuvent élire le pape[1]. On sait, également, que des cardinaux-prêtres et cardinaux-diacres y participent :

Autres cardinaux présents En , en obédience à Urbain II, il n'y a que dix cardinaux-prêtres et trois cardinaux-diacres, mais il n'y a pas probablement plus de sept cardinaux-prêtres et trois cardinaux-diacres qui participent à l'élection :

Les cardinaux-diacres présents étaient probablement les diacres de Palatine, assistants du pape dont l'église cathédrale est la basilique Saint-Jean-de-Latran, qui comptait jusqu'à six diacres. Les douze diacres régionaux n'ont rejoint le rang de cardinal que sous le règne de Pascal II.

Absents[modifier | modifier le code]

Un cardinal-évêque[1] et au moins trois cardinaux-prêtres étaient absents lors de cette élection :

Cardinal-évêque

Cardinaux-prêtres

Élection de Pascal II[modifier | modifier le code]

Le les cardinaux, en présence du bas clergé et des représentants des autorités de la ville, élisent à l'unanimité Raniero de Bieda, le cardinal-prêtre de Saint-Clément, abbé de la basilique Saint-Laurent-hors-les-Murs comme successeur d'Urbain II. Le nouveau pape proteste dans un premier temps contre cette décision, en précisant qu'il n'est qu'un humble moine avec les problèmes politiques attachés aux serviteurs du pape, mais il se ravise et accepte leur décision. Il prend le nom de Pascal II. Le jour suivant, il est consacré évêque de Rome par le cardinal-évêque d'Ostie, Odon de Châtillon assisté par d'autres cardinaux-évêques dont Offo, le cardinal-évêque de Nepi.

Sous son règne, le , Clément III décède. Il est remplacé par le cardinal-évêque d'Albano Théodoric, couronné pape le même jour, sous son vrai prénom. Celui-ci est capturé par les partisans de Pascal II et enfermé dans un monastère à Cava de' Tirreni.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) "Élections pontificales du XIe siècle (1061-1099)", Florida International University Libraries
  2. a, b, c et d église titulaire non connue

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]