Église Saint-Vincent de Faulquemont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir église Saint-Vincent.

Église Saint-Vincent
Image illustrative de l’article Église Saint-Vincent de Faulquemont
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse de Metz
Début de la construction 1763
Fin des travaux 1765
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Ville Faulquemont
Coordonnées 49° 02′ 24″ nord, 6° 35′ 56″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Vincent

Géolocalisation sur la carte : Moselle

(Voir situation sur carte : Moselle)
Église Saint-Vincent

L’église Saint-Vincent est une église paroissiale située à Faulquemont, place Monroë. Elle est dédiée à saint Vincent de Saragosse, diacre martyr du IVe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame de l'Immaculée Conception, l'ancienne église[modifier | modifier le code]

Une ancienne église se tenait à l'emplacement de l'actuelle. Elle était dédiée à Notre Dame de l'Immaculée Conception. Il semblerait qu'elle fut construite en 1375, en dehors des murs de l'enceinte du château de Faulquemont et de ses remparts. Elle comprenait six autels et une grande tribune. L'église se délabre très rapidement à cause des guerres, des négligences et de l'indifférence des habitants de Faulquemont et des annexes de la cure. Ces derniers ont du mal à rassembler les fonds nécessaires pour entretenir et restaurer l'église. Les habitants de Faulquemont préféraient la chapelle Saint-Vincent, située hors des murs du bourg. Devenue trop petite et vétuste, Monseigneur Claude de Saint Simon, Évêque de Metz, en prononce l'interdit et ordonne sa reconstruction par les deux décrets du 22 juin 1750 et du 1er mars 1758.

L'église Saint-Vincent, la nouvelle église[modifier | modifier le code]

La consultation des architectes[modifier | modifier le code]

La recherche des architectes pour la construction de la nouvelle église paroissiale débute en 1755. L'architecte Leclerc de Saint-Avold propose un devis de 36 000 livres. Sébastien Michel de Nancy, lui, propose un devis de 19 000 livres. Ces deux devis jugés trop élevés furent abandonnés. On fit alors appel à Nicolas Robin de Faulquemont qui prévoit un devis de 17 000 livres. Cette proposition est acceptée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Louis Philippe, Faulquemont à travers les âges, Faulquemont, imprimerie Wilmouth, 1996, 160 p.
  • Société d'Histoire du Pays Naborien, Le Cahier du Pays Naborien, N°26, Boulay-Moselle, imprimerie Léon Louis, 2012, 156 p.