Église Saint-Léger de Chaux-lès-Châtillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Léger et Saint-Léger.

Église Saint-Léger de Chaux-lès-Châtillon
Image illustrative de l’article Église Saint-Léger de Chaux-lès-Châtillon
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Diocèse de Besançon
Début de la construction XIIe siècle
Protection  Inscrit MH (1936)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Ville Les Terres-de-Chaux
Coordonnées 47° 19′ 09″ nord, 6° 44′ 19″ est

Géolocalisation sur la carte : Doubs

(Voir situation sur carte : Doubs)
Église Saint-Léger de Chaux-lès-Châtillon

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Léger de Chaux-lès-Châtillon

L’église Saint-Léger de Chaux-lès-Châtillon est une église située à Chaux-lès-Châtillon, un hameau situé sur la commune des Terres-de-Chaux dans le département français du Doubs.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église est édifiée au XIIe siècle (probablement entre 1120 et 1139, sous le patronage de l’abbaye Saint-Paul de Besançon[1]) sous la tutelle des seigneurs du comté de la Roche-Saint-Hippolyte, et est remaniée au XIVe siècle[2]. Des chapelles latérales sont ajoutées aux XVIe et XVIIe siècles et la sacristie au XVIIIe siècle[2].

L'église Saint-Léger fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2].

Le toit de lauzes, rare pour la région, est rénové en 1984[1].

En 1996, lors de la réfection des voûtes intérieures, plusieurs fresques sont mises au jour[3] et ont été restaurées[4].

Rattachement[modifier | modifier le code]

L'église fait partie de la paroisse de Sancey-Belleherbe qui est rattachée au diocèse de Besançon[5].

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Léger est un « puzzle architectural » comprenant des parties issues d'époques différentes : les murs du chœur datent de l'église originelle du XIIe siècle, les nefs et la chaire sont du XVIe siècle, l'autel du XVIIe siècle et le plafond de la nef du XVIIe siècle[1].

Le bâtiment présente trois nefs. L'église présente une abside avec deux arcades trilobées et des arcades sont soutenues par des colonnettes aux chapiteaux ornés[1]. Pas moins de six chapelles seigneuriales sont abritées sur les bas-côtés[6].

Le chœur abrite également un retable en bois de 1630 de Jean Courtois représentant le rosaire[7],[8].

À l'extérieur l'église possède un clocher roman avec baies en plein cintre et est recouverte de tavaillons.

Les fresques[modifier | modifier le code]

Fresque sur l'arc triomphal

Les fresques ont été mises au jour en 1996. Elles sont présentes sur l'arc triomphal en « arc brisé » du chœur ainsi que les voûtes et les murs[9].

Les fresques décrivent plusieurs événements bibliques[7]:

Mobilier[modifier | modifier le code]

Statues de saint Augustin et saint Pierre

L'église renferme du mobilier classé aux monuments historiques :

  • un buste reliquaire de saint Léger en argent et bronze doré du XVe siècle classé à titre objet en 1901[10]
  • un tableau de la Vierge de 1620 exécuté par Jean Courtois (père de Jacques Courtois) classé à titre objet en 1908[11]
  • une chaire à prêcher décorée, en pierre du XVe siècle classé à titre objet en 1908[12]
  • deux statues de saint Pierre et saint Augustin du XVIe siècle en pierre polychrome classé à titre objet en 1928[13]
  • le tableau des mystères du rosaire de 1620 exécuté par Jean Courtois peintre de St-Hippolyte et père de Jacques et Guillaume Courtois, classé à titre objet en 1928[14]
  • une cloche en bronze de 1779 classée à titre objet en 1942[15]
  • le retable du rosaire de 1630 classé à titre objet en 1976[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « présentation de la commune », Mairie des Terres de Chaux (consulté le 25 mai 2014), p. 24-27
  2. a b et c « Eglise Saint-Léger de Chaux-lès-Châtillon », notice no PA00101729, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. « L’église des Terres de Chaux, Restauration des fresques « Une composition magistrale » », Mairie des Terres de Chaux (consulté le 25 mai 2014)
  4. Fiche de souscription sur fondation-patrimoine.org
  5. Paroisse Sancey-Belleherbe sur le site du Diocèse de Besançon
  6. « Visite de l'église Saint-Léger des Terres de Chaux », Office du tourisme du pays horloger (consulté le 25 mai 2014)
  7. a et b « Les trésors de l'église des Terres de Chaux », france 3, (consulté le 25 mai 2014)
  8. a et b « autel et retable du Rosaire », notice no PM25001365, base Palissy, ministère français de la Culture
  9. « Eglise Saint Léger des Terres-de-Chaux », www.racinescomtoises.net, (consulté le 25 mai 2014)
  10. « buste-reliquaire de saint Léger », notice no PM25000518, base Palissy, ministère français de la Culture
  11. « tableau : La Vierge », notice no PM25000520, base Palissy, ministère français de la Culture
  12. « chaire à prêcher », notice no PM25000519, base Palissy, ministère français de la Culture
  13. « 2 statues (grandeur nature) : Saint Pierre, Saint Augustin », notice no PM25000521, base Palissy, ministère français de la Culture
  14. « tableau : Les Mystères du Rosaire », notice no PM25000522, base Palissy, ministère français de la Culture
  15. « cloche », notice no PM25000523, base Palissy, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]