Édouard Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toulouse (homonymie).
Édouard Toulouse
Portrait de Édouard Toulouse
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à MarseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
Pays de nationalité FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession PsychiatreVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Ordre national de la Légion d'honneurVoir et modifier les données sur Wikidata

Édouard Toulouse, né le 10 décembre 1865 à Marseille et mort le 19 janvier 1947 à Paris, est un psychiatre et journaliste français, directeur de la revue Demain à laquelle collabora Jean Paulhan, et dont le secrétaire, après Tony Dubois, fut ponctuellement Antonin Artaud.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est devenu médecin avec une thèse sur la mélancolie et interne à Villejuif.

En 1901, Édouard Toulouse ouvre un Laboratoire de psychologie expérimentale à Villejuif[1],[2].

Il est le créateur du Comité d'hygiène mentale (Ligue française de prophylaxie et d'hygiène mentale devenue Ligue française d'hygiène mentale puis en 1996 Ligue française pour la santé mentale[3]) qui visait à améliorer les conditions de traitements des malades mentaux[4] avec des dispositifs comprenant des centres hospitaliers et ambulatoires.

Il a créé ce comité en 1920 afin de « rechercher les moyens médicaux et sociaux les plus efficaces ». C'est à la suite de cette initiative qu'une consultation ambulatoire a été ouverte sous le nom d'Hôpital Henri Rousselle dans le cadre de l'Hôpital Sainte-Anne[1].

Émile Zola a par ailleurs été son « sujet d'étude » sur la question du rapport entre le génie et la folie[5]. Zola a en effet accepté que Toulouse publie ses observations qui comprenaient entre autres des détails sur sa vie intime.

Par ailleurs, il était aussi franc-maçon. Un hôpital psychiatrique de Marseille porte son nom.

Ses archives sont conservées à la Bibliothèque Méjanes d'Aix en Provence.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Envoi de Émile Zola. Enquête médico-psychologique sur les rapports de la supériorité intellectuelle avec la névropathie. I. introduction générale, Société d'éditions scientifiques, 1896, ASIN B0000DSBMP
  • Les causes de la folie, Société d'éditions scientifiques, 1896
  • L'art de vivre, Paris Fasquelles, 1905
  • Les Leçons de la vie : édition pour la jeunesse. Paris, Librairie universelle, 1907
  • Enquête médico-psychologique sur la supériorité intellectuelle : Henri Poincaré. Paris, Flammarion, 1910, 204 pages.
  • Comment conserver sa santé. Paris, Hachette, 1914
  • La conduite de la vie. La prophylaxie mentale, 1929
  • Études docimologiques sur le perfectionnement des examens et concours (en collaboration avec Henri Piéron, Henri Laugier, Mme H. Piéron et Mlle D. Weinberg). Paris, Conserv. Nat. des Arts et Métiers, 1934.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacqueline Carroy, « "Mon cerveau est comme dans un crâne de verre" : Émile Zola sujet d'Édouard Toulouse », Revue d'histoire du XIXe siècle, 20/21, 2000.
  • Michel Huteau, Psychologie, psychiatrie et société sous la Troisième République : la biocratie d'Édouard Toulouse (1865-1947). L'Harmattan, 2002.
  • Annick Ohayon:
    • Les médecins hygiénistes français face à la politique raciale allemande. 1933 -1939, résumé de conférence in Évolution psychiatrique, avr-juin 2001, vol. 66, no 2 (ISBN 2842992709)
    • Psychologie et psychanalyse en France. L'impossible rencontre (1919-1939), (A. Ohayon y développe particulièrement le rôle de Toulouse dans la création de la psychologie comme discipline), 2006, Editions La découverte, (ISBN 2707147796)
  • Henri Piéron, Édouard Toulouse. Nécrologie. L'année psychologique, 1942, Numéro 43-44, 830-831.
  • Gregory M. Thomas, “Open psychiatric services in interwar France,” History of Psychiatry 15:2 (June 2004): 131–153.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Aude Fauvel, « Michel Huteau, Psychologie, psychiatrie et société sous la Troisième République. La biocratie d'Édouard Toulouse (1865-1947), Paris, L'Harmattan, 2002, 304 p., 26€. », Revue d’histoire moderne et contemporaine, vol. no51-2, no 2,‎ , p. 215–215 (ISSN 0048-8003, lire en ligne)
  2. « http://www.biusante.parisdescartes.fr/chn/docpdf/reuchlin.pdf »
  3. (en-US) « Historique | Ligue Française pour la Santé Mentale », sur www.lfsm.org (consulté le 1er février 2017)
  4. Serge Blanchard, « M. Huteau. Psychologie, psychiatrie et société sous la troisième république. La biocratie d’Édouard Toulouse (1865-1947) », L'orientation scolaire et professionnelle, nos 32/1,‎ , p. 163–165 (ISSN 0249-6739, lire en ligne)
  5. « Images des mathématiques », sur images.math.cnrs.fr (consulté le 1er février 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]