École littéraire de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir École de Montréal.

L'École littéraire de Montréal était un rassemblement d'hommes de lettres canadien-français à Montréal à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Elle a été fondée en 1895 et a fermé en 1935.

Il y a un maximum de trente membres qui doivent prouver leur notoriété à leurs collègues. Ils ont pour but de cultiver les lettres canadiennes.

La première rencontre a eu lieu à l'Hôtel de Ville de Montréal. Les réunions sérieuses ont lieu ensuite au château Ramezay. L'École publie les soirées du Château de Ramezay. Elle a un président, un vice-président et un trésorier.

L'événement le plus retenu de cette école est le moment où Émile Nelligan est venu y lire triomphalement sa Romance du vin. Jean Charbonneau a écrit l'histoire de l'école après sa fermeture.

Membres célèbres[modifier | modifier le code]