Zugspitze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zugspitze
Image illustrative de l'article Zugspitze
Géographie
Altitude 2 962 m
Massif Wetterstein
Coordonnées 47° 25′ 16″ N 10° 59′ 05″ E / 47.42111, 10.98472 ()47° 25′ 16″ Nord 10° 59′ 05″ Est / 47.42111, 10.98472 ()  
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Bavière
District Haute-Bavière
Ascension
Première 1820 par G. Deutschl, Maier et K. Naus
Voie la plus facile Chemin de fer ou téléphérique

Géolocalisation sur la carte : Bavière

(Voir situation sur carte : Bavière)
Zugspitze

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Zugspitze

La Zugspitze est un sommet situé dans la chaîne des Alpes, dans le massif du Wetterstein, dans les Alpes bavaroises. C'est le point culminant de l'Allemagne, avec 2 962 mètres d'altitude. La Zugspitze se situe sur la frontière autrichienne mais le point culminant est en Allemagne[1]. Elle fait partie du district de Garmisch-Partenkirchen.

La Zugspitze est située dans une région de sports d'hiver et dispose d’un petit glacier, le Schneeferner, qui s’est rétréci pendant les dernières années à cause du réchauffement climatique. Site hautement touristique, ce sommet est notamment accessible par le chemin de fer de la Zugspitze et par des téléphériques, tant du côté allemand que du côté autrichien. Du sommet, la vue s'étend sur quatre pays : vers Munich en Allemagne, le Grossvenediger en Autriche, le pic de la Bernina en Suisse et les Dolomites en Italie. Les températures moyennes se montent à −11,2 °C en janvier et 2,0 °C en juillet. La couverture de neige atteint en moyenne 385 cm en mars.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Zugspitze signifie littéralement « pointe du train ». Il s'agit vraisemblablement d'une référence au fait que de nombreux trains d'avalanches se déclenchent depuis cette zone[réf. nécessaire]. Plusieurs noms de lieu de la région comportent ce nom Zug (« train »), pour des raisons similaires. Jusqu'au XIXe siècle, on utilisait plutôt la dénomination Zugspitz.

La première ascension[modifier | modifier le code]

Zugspitzplatt et Zugspitze vus de la Hohe Munde
Le sommet vu du flanc occidental tyrolien
Vue de la plateforme sommitale en direction du sud-ouest

C'est le lieutenant topographe Josef Naus, en mission pour le Bureau royal de topographie de Bavière (Königlich Bairisches Topographisches Bureau), accompagné de l'aide-géomètre Maier et du guide de montagne Joh. Georg Deutschl qui a officiellement atteint le premier le sommet le 27 août 1820. Mais une ascension antérieure par des habitants de la région est possible, qui serait restée anonyme.

La première ascension hivernale a été réalisée le 7 janvier 1882 par F. Kilger, H. et J. Zametzer et H. Schwaiger. Quelle que soit la voie empruntée, le dénivelé de 2 200 mètres réserve l'ascension pédestre de la Zugspitze aux montagnards entraînés.

Station météorologique d'altitude[modifier | modifier le code]

À l'automne 1898, Adolf Wenz a planifié la construction d'un observatoire météo sur la Zugspitze. Cet observatoire était le résultat d'une coopération entre l'Institut météorologique de Munich et les clubs alpins autrichien et allemand (Deutschen und Österreichischen Alpenvereins (DuÖAV)). Les travaux débutèrent en 1899 et l'observatoire a été inauguré le 19 juillet 1900 par le gouvernement royal de Bavière. Le météorologue, alpiniste et plus tard chercheur en Antarctique Josef Enzensperger y passa l'hiver 1900 comme premier observateur sur la nouvelle station d'observation du temps.

À part une courte interruption après la fin de la Seconde Guerre mondiale, des équipes permanentes d'observation se relaient dans cet observatoire. Non loin de là, l'Autriche entretient une station d'observation automatique.

Altitude exacte[modifier | modifier le code]

Pendant longtemps, l'altitude de la Zugspitze a varié entre 2 960 et 2 970 mètres selon les sources. La valeur de 2 962,06 mètres est désormais officiellement attestée par le Bureau de mesure du Land de Bavière (Bayerischen Landesvermessungsamt).

Vue d'Autriche, la Zugspitze a 27 cm de moins qu'en Allemagne. En effet, l'Autriche prend encore comme référence le niveau de Trieste alors que l'Allemagne cale ses mesures sur le niveau d'Amsterdam.

Ascension pour les touristes[modifier | modifier le code]

Le sommet peut être atteint soit par le chemin de fer à crémaillère partant de Garmisch-Partenkirchen, soit en téléphérique au départ de l'Eibsee.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]