Xenopeltis unicolor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Xenopeltis unicolor

Description de cette image, également commentée ci-après

Xenopeltis unicolor

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Xenopeltidae
Genre Xenopeltis

Nom binominal

Xenopeltis unicolor
Reinwardt in Boie, 1827

Synonymes

  • Xenopeltis leucocephala Reinwardt, 1827
  • Xenopeltis concolor Reinwardt, 1827
  • Tortrix xenopeltis Schlegel, 1837
  • Cryptophidion annamense Wallach & Jones, 1992

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Xenopeltis unicolor est une espèce de serpents de la famille des Xenopeltidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1] :

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Xenopeltis unicolor
Xenopeltis unicolor

Cette espèce ainsi que le genre Xenopeltis étaient généralement attribués à Reinwardt, 1827, Pauwels, David, Chimsunchart et Thirakhupt en 2003[2] ont indiqué que Reinwardt n'a jamais publié sur cette espèce et que les règles de l'ICZN imposent de considérer Boie comme seul auteur valide mais comme dans son texte Boie l'attribue à Reinwardt, elle peut être indiquée comme Reinwardt in Boie, 1827.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Boie, 1827 : Bemerkungen über Merrem's Versuch eines Systems der Amphibien, 1. Lieferung: Ophidier. Isis von Oken, Jena, vol. 20, p. 508-566 (texte intégral)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Pauwels, David, Chimsunchart & Thirakhupt, 2003 : Reptiles of Phetchaburi Province, Western Thailand: a list of species, with natural history notes, and a discussion on the biogeography at the Isthmus of Kra. Natural History Journal of Chulalongkorn University, vol. 3, no 1, p. 23-53 (texte intégral).