Wouter Bos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wouter Bos
Portrait de Wouter Bos, en 2007.
Portrait de Wouter Bos, en 2007.
Fonctions
Vice-ministre-président des Pays-Bas
Ministre des Finances
22 février 200723 février 2010
Ministre-président Jan Peter Balkenende
Prédécesseur Gerrit Zalm
Successeur André Rouvoet (Vice-MP)
Jan Kees de Jager (Finances)
Chef politique du Parti du travail
17 novembre 200225 avril 2010
Prédécesseur Ad Melkert
Successeur Job Cohen
Secrétaire d'État aux Affaires fiscales
24 mars 200022 juillet 2002
Ministre-président Wim Kok
Prédécesseur Willem Vermeend
Successeur Steven van Eijk
Biographie
Nom de naissance Wouter Jacob Bos
Date de naissance 14 juillet 1963 (51 ans)
Lieu de naissance Flardingue, Pays-Bas
Nationalité Néerlandaise
Parti politique PvdA
Diplômé de Université libre d'Amsterdam
Profession Économiste

Wouter Jacob Bos est un homme politique néerlandais, né le 14 juillet 1963 à Flardingue, une commune de Hollande-Méridionale. Il dirige son parti, le Parti travailliste, et se présente en tête de liste aux élections législatives de novembre 2006. À l'occasion de la constitution d'un gouvernement de Grande Coalition succédant à ces élections, il devient vice-premier ministre et ministre des finances dans le Cabinet Balkenende IV.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Wouter Bos travaille à différents postes chez Royal Dutch Shell, puis rejoint le parlementaire et économiste Rick van der Ploeg et se porte candidat aux élections législatives de 1998. Il fait campagne avec Willem Vermeend, lequel après les élections se retrouve secrétaire d'État aux finances. Cette équipe est surnommée les Polderboys.

À la suite d'un remaniement ministériel en 2000, Wouter Bos se retrouve secrétaire d'État aux finances. Il participe alors avec le ministre Gerrit Zalm aux réformes du système d'imposition.

Après les élections de juillet 2002, il retourne au parlement comme spécialiste des affaires économiques et de santé. À la chute du premier cabinet Balkenende, le 16 octobre 2002, il est choisi par les militants pour être tête de liste de son parti. Il prend ainsi la succession de Jeltje van Nieuwenhoven et Jouke de Vries à la tête du PvdA et comme chef de groupe à la deuxième chambre.

Le 12 mars 2010, il annonce son retrait de la tête du parti travailliste néerlandais, le PvdA, pour des raisons personnelles. Il désigne Job Cohen, l'actuel maire d'Amsterdam comme son possible successeur à la tête du parti PvdA, et qui aura pour tâche de mener la campagne à l'élection générale du 9 juin 2010.