Vladimir Wiese

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vladimir Yulyevich Wiese
Vladimir Yulyevich Wiese
Vladimir Yulyevich Wiese

Naissance 21 février 1886
Tsarskoe Selo
Décès 19 février 1954 (à 69 ans)
Leningrad
Nationalité russe

Découvertes principales île Wiese
Pays employeur(s) Russie
Bâtiments Malygin (1931), Sadko (1937), Sedov (1938-1940)
Première expédition Nouvelle-Zemble (1912-1914)
Dernière expédition Mer de Kara (1937-1940)
Distinctions Prix Staline (1946), médaille de l'Ordre de Lénine, médaille de l'Ordre du Drapeau rouge du Travail
Autres activités océanologue

Vladimir Yulyevich Wiese (en russe : Владимир Юльевич Визе) (Detskoye Selo, 21 Février 1886-Leningrad, 19 Février 1954) est un océanographe et explorateur russe, spécialiste des banquises arctiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l'université de Saint-Pétersbourg et de Göttingen (1904-1910).

De 1912 à 1914, il participe à l'expédition de Gueorgui Sedov en Nouvelle-Zemble et dans l'archipel François-Joseph et en 1924, étudie la dérive de Georgy Brusilov bloqué en Mer de Kara à partir des données de Valerian Albanov. Il en déduit l'existence d'une île dans ces parages-là. Celle-ci est découverte le 13 août 1930 par l’expédition d'Otto Schmidt dont il fait alors partie. Elle est nommée en son honneur île Wiese et il y débarque.

Wiese en Nouvelle-Zemble (1913)

En juillet 1931, il dirige une expédition dans l'archipel François-Joseph et en mer de Kara et y effectue des observations météorologiques, hydrologiques et électromagnétiques. Sur l'île Rudolf, il découvre les restes des huttes de l'expédition d'Anthony Fiala mais bloqué par les glaces doit revenir vers le sud. L'opération est malgré tout un succès et de nombreux relevés météorologiques ont pu être effectués.

Wiese (assis, à droite) sur le Sedov

En 1937, il voyage à bord d'un brise-glace dans le but de visiter les îles Henriette, Jokhov et Jeannette mais les plans du navire sont changés pour aller porter secours à d'autres bateaux bloqués par les glaces. Le brise-glace se retrouve lui-même coincé dans la région des îles de Nouvelle-Sibérie. L'expédition ne sera sauvé qu'en avril 1938 mais Wiese et son équipe préféreront rejoindre le Sedov, autre brise-glace, en dérive, qui est alors transformé en station polaire. Pendant les 812 jours de dérive, les scientifiques réaliseront 415 mesures astronomiques, 78 observations électromagnétiques, ainsi que 38 mesures de profondeur par forage de la glace polaire. Le navire est enfin libéré entre le Groenland et le Svalbard le 18 janvier 1940.

L'équipage du Sedov (Wiese est la troisième à partir de la droite

En 1945, il devient professeur à l'université de Leningrad, membre de l'Académie des sciences de Russie et directeur du Département d'océanologie de l'Université d’État de Leningrad (1945-1954).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Die Vorhersage der Eisverhältnisse im Barentsmeer. Arktis I, 1928 (en allemand)
  • The expedition on board the icebreaking steamer Malygin to Zemlya Frantsa Iosifa, 1931
  • Meteorologičeskie Nabljudenija Poljarnoj Ikpedicii G. Ja Sedova, 1931
  • Drift of Buoys in the Arctic Seas, 1945
  • Morya Sovetskoy Arktiki, 1948 (en russe)

Hommages[modifier | modifier le code]

En outre de l'île Wiese, un glacier, un cap et une baie de Nouvelle-Zemble, le cap nord de l'île Brady, un glacier de l'île Greely, ainsi, en autres, qu'un navire de recherche (1967) ont été nommé en son honneur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pier Horensma, The Soviet Arctic, 2003, p.48-52 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • JaapJan Zeeberg, Into the Ice Sea: Barents' Wintering on Novaya Zemlya, 2005, p.142
  • V. D. Golubchikova, Z. Í. Khvtísíashvílí, E. R. Akbalʹi︠a︡n, Severnai︠a︡ ėnt︠s︡iklopedii︠a︡, 2005, p.997 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Lambert M. Surhone, Miriam T. Timpledon, Susan F. Marseken, Vladimir Wiese, 2010
  • Miyase Christensen, Annika E. Nilsson, Nina Wormbs, Media and the Politics of Arctic Climate Change, 2013, p.74-75

Galerie[modifier | modifier le code]

Différentes vues des expéditions Wiese.

Lien externe[modifier | modifier le code]