Viktors Hatuļevs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Viktors Hatuļevs

Nationalité Drapeau de la Lettonie Lettonie
Né le 17 février 1955,
Riga (RSS de Lettonie)
Mort le 7 octobre 1994,
Riga (Lettonie)
Joueur décédé
Position Défenseur
Tirait de la gauche
A joué pour Dinamo Riga
Repêc. LNH 160e choix au total, 1975
Flyers de Philadelphie
Carrière pro. 19741981

Viktors Hatuļevs ou Viktor Khatoulev (en russe : Виктор Хатулев) (né le 17 février 1955 à Riga en République socialiste soviétique de Lettonie – décédé le 7 octobre 1994 à Riga en Lettonie) est un joueur de hockey sur glace letton. Il évolua en tant que défenseur et ailier gauche sous les couleurs du Dinamo Riga dans le championnat d’URSS de hockey sur glace. Il est le premier joueur soviétique repêché dans la Ligue nationale de hockey (LNH) mais n’a jamais eu l’opportunité de jouer en Amérique du Nord puisque les joueurs soviétiques n’étaient pas autorisés à jouer pour des équipes étrangères.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Durant les années 70[1], Hatuļevs joua pour le Dinamo Riga. Le club, sous l’impulsion de Viktor Tikhonov, fut propulsé dans la cour des grands et joua à armes égales face à des équipes en provenance de Moscou.

Hatuļevs a joué dans le premier championnat du monde juniors à Leningrad et le deuxième championnat du monde junior à Winnipeg et à Brandon, dans le Manitoba, au Canada. Il est deuxième au classement des meilleurs buteurs en 1974, et est le meilleur ailier au classement des meilleurs joueurs en 1975. Ces deux tournois non-officiels ont ouvert la voie pour les premiers championnats du monde juniors de 1977.

À l’âge de 20 ans, Hatuļevs est le premier joueur soviétique né et formé en URSS à être repêché par une équipe de la LNH. Les Flyers de Philadelphie[2] ont fait ce choix historique au repêchage de 1975 au neuvième tour (160e choix), même si il n’y avait aucune chance qu’il vienne. Hatuļevs a également été sélectionné par les Crusaders de Cleveland[3] au neuvième tour (116e choix), au repêchage 1975 de l’AMH.

Au lieu d’être autorisés à jouer en Amérique du Nord, il a été suspendu par les autorités du hockey soviétique pendant cinq ans suite à un combat en 1975. Même si la suspension a ensuite été levée, il n’était pas toutefois autorisé à quitter l’URSS.

Des rumeurs laissent à penser que la véritable raison de sa suspension est son repêchage par les Nord-Américains[4], et que les autorités soviétiques se devaient d’empêcher d’autres joueurs de vouloir jouer dans des pays situés de l’autre côté du rideau de fer tout en dissuadant les équipes nord-américaines d’obtenir des joueurs soviétiques.

Hatuļevs, quant à lui, a appris son repêchage de 1975 seulement en 1978 lors de son retour sur la glace, suite à la levée de sa suspension. Il a également joué 6 matchs pour l’équipe d’URSS en 1977-1978 lors du Trophée Izvestia[5] à Moscou.

Il a refusé une offre d’aller à Moscou pour jouer au sein du club de hockey de l’Armée rouge, préférant rester dans son pays natal, la Lettonie. Il convient de mentionner qu’à l’époque soviétique, la plupart des meilleurs joueurs ont été transférés au club de hockey de l’Armée Rouge, et le refus d’un tel transfert entrainait une sanction.

En 1979 Hatuļevs est suspendu après avoir accidentellement frappé l’arbitre qui tentait d’intervenir lors d’une bagarre face à Vladimir Vikoulov[4]. Deux ans plus tard, Hatuļevs est cette fois interdit à vie de la Ligue de hockey soviétique, pour son jeu rude et son comportement hors-glace non-exemplaire.

Divers[modifier | modifier le code]

Après son bannissement à vie de la Ligue de hockey soviétique, en 1981, Hatuļevs est devenu chauffeur de taxi. Il a ensuite travaillé dans un entrepôt et a lutté contre son alcoolisme. Il a également fait de la prison pour trafic de drogue au cours de sa carrière de joueur.

Hatuļevs a été retrouvé mort dans la rue, dans des circonstances mystérieuses à l’âge de 39 ans, le 7 octobre 1994.

Statistiques de carrière[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[6]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1973-74 Dinamo Riga URSS 18 7 - - - - - - - -
1974-75 Dinamo Riga URSS 16 2 - - - - - - - -
1975-76 Dinamo Riga URSS 27 6 5 11 - - - - - -
1976-77 Dinamo Riga URSS 32 4 4 8 - - - - - -
1977-78 Dinamo Riga URSS 29 7 12 19 - - - - - -
1978-79 Dinamo Riga URSS 34 8 12 20 48 - - - - -
1979-80 Dinamo Riga URSS 19 4 6 10 12 - - - - -
1980-81 Dinamo Riga URSS 24 4 3 7 24 - - - - -
Totaux VHL 199 42 42 84 84          

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques internationales
Année Équipe Compétition  PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1974[7] Drapeau de l’URSS URSS Championnat du monde junior 4 3 6 9 2 médaille d'or Médaille d’or
1974 Drapeau de l’URSS URSS Championnat d’Europe junior 5 6 6 12 2 médaille d'argent Médaille d’argent
1975[8] Drapeau de l’URSS URSS Championnat du monde junior 5 4 1 5 - médaille d'or Médaille d’or

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Le sommet en 1972
  2. (en) Profil repêchage
  3. (en) Statistiques hockeydb.com
  4. a et b (en) Greatest hockey legends The hockey history blog : paragraphe 4
  5. (en) Coupe Izvestia Profil joueur sur le site Arthur Chidlovski
  6. (en) Profil sur www.eliteprospects.com.
  7. Championnat du monde junior de hockey sur glace 1974
  8. Championnat du monde junior de hockey sur glace 1975