Viktor Talalikhine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Viktor Talalikhine

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Timbre de 1943 à l'effigie de Viktor Talalikhine

Naissance 18 septembre 1918
oblast de Saratov
Décès 27 octobre 1941 (à 23 ans)
Nationalité soviétique
Pays de résidence Union soviétique
Profession

Viktor Vassilievitch Talalikhine (en russe : Виктор Васильевич Талалихин) est un aviateur soviétique[1], né le 5 septembre 1918 et décédé le 27 septembre 1941. Pilote de chasse et as de la Seconde Guerre mondiale, il fut distingué par le titre de Héros de l'Union soviétique. Il fut l'un des premiers pilotes à avoir accompli un taran en pleine nuit.

Biographie[modifier | modifier le code]

Viktor Talalikhine naît le 18 septembre 1918 dans le village de Teplovka, dans l'actuelle oblast de Saratov, dans une famille modeste. Après avoir travaillé dans une usine vers 1933, il est appelé sous les drapeaux en 1938 en tant que sous-lieutenant et est intégré à la Voyska PVO.

Il fait ses armes durant la Guerre d'Hiver, qui oppose l'URSS à la Finlande de novembre 1939 à mars 1940. En 1941, il prend part à la Seconde Guerre mondiale : détaché sur le Front de l'Est, il commande d'abord un groupe de vol puis devient second en charge d'une escadrille.

La nuit 6 août 1941, aux commandes d'un Polikarpov I-16 et alors qu'il n'a plus de munitions, Talalikhine aborde un Heinkel He 111 allemand. Il le détruit mais endommage aussi son appareil, et est forcé, alors même qu'il est blessé, à se parachuter. Il est depuis considéré comme un des premiers pilotes à avoir réussi un taran en pleine nuit[2].

Par la suite, Talalikhine est crédité pour avoir descendu cinq autres avions ennemis. Son avion est lui-même abattu le 27 octobre 1941. Il est honoré à titre posthume par le titre de Héros de l'Union soviétique. Une série de timbres à son effigie est également émise en 1943 et un monument en son honneur est édifié à Podolsk[2].

Décorations[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De citoyenneté soviétique et de nationalité russe, selon sa fiche biographique sur le site www.warheroes.ru.
  2. a et b (en) Von Hardesty, Red Phoenix: The Rise of Soviet Air Power 1941-1945, Washington, D.C., Smithsonian Institution Press, 1982 (ISBN 0874745101)

Liens externes[modifier | modifier le code]