Université Kabarak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université Kabarak
Image illustrative de l'article Université Kabarak
Devise Education in Biblical Perspective
« L'éducation avec un point de vue biblique»
Nom original Kabarak University
Informations
Fondation 2001
Type Université privée
Régime linguistique Anglais
Localisation
Coordonnées 0° 10′ 01″ S 35° 57′ 59″ E / -0.166883, 35.966307 ()0° 10′ 01″ Sud 35° 57′ 59″ Est / -0.166883, 35.966307 ()  
Ville Kabarak (Nakuru)
Pays Drapeau du Kenya Kenya
Direction
Chancelier L'honorable Daniel arap Moi
(depuis le 16 octobre 2001)
Vice-Chancelier Professeur Dankit Nassiuma
Chiffres clés
Étudiants 3 500 (2009/2010)
Divers
Site web www.kabarak.ac.ke/

Géolocalisation sur la carte : Kenya

(Voir situation sur carte : Kenya)
Université Kabarak

L’université Kabarak (en anglais Kabarak University et en swahili Chuo Kikuu cha Kabarak), aussi connue sous l'acronyme KABU, est une université privée kényane. Créée par l'ancien président de la République Daniel arap Moi, elle a ouvert ses portes en 2002 à 18 kilomètres du centre de Nakuru.

Fondation et histoire[modifier | modifier le code]

C'est le 16 octobre 2001 que l'établissement scolaire, fondé par le président de la République de l'époque Daniel arap Moi, reçoit la lettre patente provisoire lui octroyant la permission de délivrer des grades universitaires.

Basée sur l'enseignement par les arts libéraux dans le respect de la foi chrétienne et mettant l'accent sur la pratique du sport, l'école ouvre ses portes aux premiers étudiants en septembre 2002.

Le 16 mai 2008, l'université reçoit la charte de lettre patente définitive.

En août 2012, la Cour d'appel (Court of Appeal) met fin à neuf années de procédure judiciaire en ordonnant la restitution, par Daniel arap Moi, de 40 hectares du campus à un exploitant agricole riverain[1]. En octobre 2013, la Cour suprême (Supreme Court of Kenya) saisie par la partie défenderesse (l'ancien président Moi et l'Université Kabarak) se déclare incompétente étant donné qu'il ne s'agit pas d'un cas de violation de la Constitution et confirme, ainsi définitivement, la décision de la Cour d'appel[2]. La décision judiciaire qui porte sur le titre de propriété d'une surface de 100 acres concerne surtout la pérennité des résidences des lecteurs de l'université et des professeurs de l'école secondaire bâties sur la parcelle litigieuse.

Campus[modifier | modifier le code]

L'université possède trois campus :

Programmes[modifier | modifier le code]

  • faculté de droit,
  • faculté des sciences,
  • faculté de médecine,
  • faculté des arts et sciences humaines,
  • école de commerce.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wanjiru Macharia, « Moi loses chunk of Kabarak University », Daily Nation,‎ 9 août 2012 (lire en ligne)
  2. (en) Paul Ogemba, « Moi loses battle for Kabarak school land », Daily Nation,‎ 24 octobre 2013 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]